La course à la tour la plus haute

La course à la tour la plus haute

Comme dans une cour de récréation. C'est à celui qui ira le plus vite, le plus loin, qui se révèlera le plus fort.

Un contenu proposé par Grains de sel

Publié le 20 mai 2016

Auteur : Georges Mary

Lire directement l’article sur Grains de sel

Ici, ce sont des adultes qui se battent à coups de milliards pour construire la tour la plus haute du monde et ainsi épater le monde entier.

Les Emirats Arabes Unis ont inauguré en 2010 à Dubaï le Burj Khalifa, un gratte-ciel de 828 mètres ? Qu’à cela ne tienne, l’Arabie Saoudite, son puissant voisin, doit lui prouver qu’elle est capable de faire plus.

Qui dira mieux ? Gageons qu’avec cet état d’esprit, d’autres relèveront un jour un défi encore plus grandiose….  ou plus insensé.

On peut pardonner aux enfants leur attitude car on sait qu’ils se construisent et doivent trouver leur identité… Mais que dire des adultes, ici des Etats, quand ils se comportent comme des enfants ?

L’esprit de la tour de Babel

Ce n’est pas nouveau, les hommes ont construit autrefois des pyramides, toutes plus belles et grandioses les unes que les autres. Ils se sont construit aussi cette fameuse Tour de Babel, gigantesque (pour l’époque) laquelle devait rassembler le monde autour d’elle. C’était aussi, semble-t-il, une porte pour le ciel. On sait ce qu’il en est advenu… folie et délire des hommes qui semblent oublier qu’ils sont mortels. […]

Lire la suite sur Grains de sel

Dans la même rubrique...

Il était une foi...

Il était une foi…

Comment garder la foi au goulag ? Moqué, humilié, le pasteur Dmitri a pourtant tenu bon. Récit.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui
Trump et Poutine, ennemis de l’Europe et de l’OTAN

Trump et Poutine, ennemis de l’Europe et de l’OTAN

Donald Trump et Vladimir Poutine s’entendent dans une même détestation de l’Union européenne et de l’OTAN.

Un contenu proposé par
Les Églises européennes demandent plus de droits pour les migrants

Les Églises européennes demandent plus de droits pour les migrants

À la suite du Conseil européen qui s’est déroulé fin juin à Bruxelles, différents organes œcuméniques ont exprimé leur déception et leurs inquiétudes face aux politiques migratoires européennes.

Un contenu proposé par Protestinter