La fin de la République

La fin de la République

En Turquie, les masques tombent.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 21 octobre 2013

Auteur : Sébastien de Courtois

Une page de l’histoire républicaine de ce grand pays est en train de se tourner, avec le concept de « paquet démocratique »  proposé par Tayyip Erdogan.

Réélu Premier ministre depuis 2002, celui-ci est la tête d’un parti politique, l’AKP, qui a su très adroitement s’immiscer dans tous les pans de la vie économique et sociale. Rien ne lui échappe : l’argent, les postes de l’administration, l’armée, la justice, l’école, la diplomatie et même la culture. La Turquie a changé de visage. L’heure du bilan arrive. Non seulement sur la forme, un pays qui peut sembler plus dynamique et présent sur la scène internationale – une vaste illusion qui tient à la personnalité même du personnage –, que sur le fond.

La Turquie n’est plus la République laïque qui avait été inspirée par son fondateur Kemal Atatürk, en 1923. Certains sont contents d’être débarrassés de la figure tutélaire du général victorieux de la guerre d’indépendance, mais il s’agit là aussi d’un mirage. Car si le personnage historique peut être encombrant, les principes qu’il voulait incarner restent immuables : la séparation du civil et du religieux, l’ambition d’un pays tourné vers l’Occident, et surtout garder la Turquie dans une neutralité régionale pour la rendre indispensable. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

L’Europe et les autres

Dans le jeu à trois mené par les Etats-Unis, la Chine et la Russie, l’Europe saura-t-elle s’imposer comme le quatrième partenaire ?

Un contenu proposé par L’esprit européen

Le pape François joue la carte Netflix

En contribuant à une série documentaire pour le géant américain Netflix, le pape François poursuit une volonté de communication grand public qui ne fait pas l’unanimité…

Un contenu proposé par Réforme

En Suisse, plus d’un tiers des musulmans se sentent discriminés

Pour la première fois, la discrimination religieuse a été abordée dans une étude de l’Office fédéral de la statistique. Un musulman sur trois avoue en souffrir.

Un contenu proposé par Réforme

Après Trump, les évangéliques américains en crise

L’épisode de l’attaque du Capitole risque de sonner le recul de l’influence de ceux qui ont soutenu Trump, et en particulier, les évangéliques.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire