La mémoire de l’humanité en danger

La mémoire de l’humanité en danger

En Irak, les terroristes de l’état islamique ont démoli des statues millénaires. Un patrimoine universel disparaît.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 9 avril 2015

Auteur : Louis Fraysse

En Irak, le chapelet des destructions volontaires perpétrées par les djihadistes de l’État islamique (ÉI) ne cesse de s’allonger. Samedi 4 avril, l’ÉI a publié une vidéo mettant en scène la destruction de l’antique cité parthe d’Hatra. Étape obligée sur la route de la soie, Hatra avait résisté par deux fois aux légions de l’Empire romain.Les mois précédents, l’État islamique avait ravagé le musée de Mossoul et entrepris de démolir au bulldozer les imposants vestiges de Nimrud – la Kalah biblique ­– ancienne capitale de l’Empire assyrien.

Ces destructions n’ont rien de nouveau. Lorsqu’ils étaient maîtres du nord du Mali, en 2012, les djihadistes d’Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) s’étaient « distingués », outre leurs exactions envers la population, par la destruction de plusieurs mausolées de saints musulmans, vieux de plusieurs siècles, témoignages du passé prestigieux de la ville. Et qui ne se souvient des bouddhas de Bamiyan ? En mars 2001, sous les yeux d’une communauté internationale médusée, les talibans afghans et leurs alliés d’Al-Qaida dynamitaient ces gigantesques statues de pierre, représentantes exceptionnelles de l’art gréco-bouddhique.

La « pureté » d’un dogme

Dans tous les cas, la raison évoquée par les djihadistes est la même : détruire des « idoles contraires à l’islam » et, ce faisant, prouver aux yeux du monde la « pureté » de leur dogme. Mais ces destructions ont une autre visée, d’ordre politique celle-là. En saccageant, au nom de leur religion, des sites protégés par l’Unesco, les djihadistes font œuvre de propagande. C’est une garantie pour eux d’occuper l’espace médiatique, et de se poser en adversaires résolus d’un Occident honni. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Brésil : clés d’explication pour un vote paradoxal

Brésil : clés d’explication pour un vote paradoxal

Après les évangéliques votant Trump aux États-Unis, voilà ceux soutenant Bolsonaro au Brésil ! Comment peut-on en venir à voter pour des programmes qui semblent tourner aussi radicalement le dos à l’Evangile ?

Un contenu proposé par Présence
Les protestants minoritaires dans le pays de Luther

Les protestants minoritaires dans le pays de Luther

Les protestants représentaient 59% de la population allemande en 1950. Ils n'étaient plus que 29 % en 2010. Comment expliquer ce rapide déclin du protestantisme dans le pays de Martin Luther ?

Un contenu proposé par Évangeliques.info
Corée du Nord: changement en vue pour les chrétiens ?

Corée du Nord: changement en vue pour les chrétiens ?

Le second sommet entre Kim Jong-Un et Donald Trump sera-t-il bénéfique aux chrétiens de Corée du Nord ?

Un contenu proposé par Portes Ouvertes

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants