La question de l'IVG en Pologne

La question de l’IVG en Pologne

Le Parlement polonais étudie une proposition de loi visant à interdire totalement l’avortement en Pologne, alors que la loi actuelle est déjà l’une des plus restrictives de l’Union européenne.

Un contenu proposé par Protestants dans la Ville

Publié le 30 septembre 2016

Auteur : Claudine Castelnau

Lire directement l’article sur Protestants dans la Ville

La loi actuelle n’autorise l’avortement que s’il y a un risque pour la mère, une grave pathologie chez l’embryon ou une grossesse résultant d’un viol ou d’un inceste. Une forte majorité des députés est en phase avec un durcissement de la loi, y compris, ce n’est qu’une proposition, de punir les femmes qui avortent. La loi actuelle prévoit une peine de prison jusqu’à cinq ans pour les médecins et autres participants à une IVG et pour les patientes elles-mêmes.

Si loi passait, seul un avortement lorsque la vie de la mère est en danger serait autorisé et le président de l’agence catholique KAI pense que la proposition de loi risque de rester longtemps à l’état d’initiative et que si elle est adoptée un jour elle sera probablement allégée du paragraphe prévoyant de punir les femmes qui avortent. Les évêques polonais catholiques qui appuient le principe d’interdiction des IVG sont contre une sanction pénale contre les femmes ayant avorté. Les opposants à l’avortement ont recueilli près de 500 000 signatures. […]

Lire la suite sur Protestants dans la Ville

Dans la même rubrique...

Brésil, les raisons de la catastrophe humanitaire

« L’absence de volonté politique pour agir de manière adaptée face à cette pandémie est responsable de la mort de milliers de Brésiliens », a affirmé l’ONG Médecins sans frontières.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Woman, un plaidoyer pour la condition féminine

Des parcours de vie façonnés par la foi ou l’histoire familiale. Comme un kaléidoscope qui donne à voir et à entendre des femmes du monde entier.

Un contenu proposé par Réforme

La liberté religieuse violée dans un tiers des pays

La pandémie de Covid-19 a accru la régression de la liberté religieuse dans le monde. Selon l’Aide à l’Église en Détresse, ce droit est en danger dans un pays sur trois.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

Le pape François, messager de l’Evangile

A propos du dernier voyage du pape en Irak, sa rencontre avec des minorités chrétiennes persécutées et avec un leader chiite.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestants dans la Ville

Dans l’esprit du protestantisme, des pasteurs, une journaliste, des théologiens membres de l’Église protestante unie, des théologiens américains ou anglais, intégrés dans la vie de notre société, solidaires de la construction pour demain d’un monde meilleur, partagent librement avec vous leur foi et leur enthousiasme.

Derniers contenus du partenaire