L’archevêque de Canterbury accueillera une famille de réfugiés syriens

L’archevêque de Canterbury accueillera une famille de réfugiés syriens

Dès septembre, le chef de file des 85 millions d’Anglicans du monde accueillera des réfugiés syriens dans un cottage de sa résidence de Londres.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Publié le 8 juillet 2016

Lire directement l’article sur Évangeliques.info

Une famille de réfugiés syriens trouvera donc refuge au Palais Lambeth, sur les rives de la Tamise, là où Justin Welby, archevêque de Canterbury, vit avec sa femme et ses deux enfants. Un porte-parole de l’archevêque a relevé que celui-ci est déchiré par le sort des personnes devant tout quitter en raison de la guerre et qu’en tant que dirigeant de l’Eglise d’Angleterre, il souhaite faire une différence.

Par ailleurs, l’archevêque avait été très critique envers le projet du Premier Ministre David Cameron de n’installer que 20 000 réfugiés syriens en territoire britannique : « une réponse très légère » à ses yeux compte tenu de l’importance de la crise syrienne.[…]

Lire la suite sur Évangeliques.info

Dans la même rubrique...

Guinée : la junte propose une transition de “trente-neuf mois”

Le 30 avril, dans un discours télévisé, le chef de la junte au pouvoir en Guinée a annoncé un calendrier de transition, huit mois après le coup d’État contre Alpha Condé.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Bolsonaro concentre la moitié des intentions de vote des évangéliques

L'électorat brésilien comporte 47 % de catholiques et de 31 % d'évangéliques. Le président sortant Jair Bolsonaro et l'ex-président Lula se disputent le vote des chrétiens.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

L’humiliation prétendue de la Russie

Les Européens se divisent sur leur attitude envers Vladimir Poutine. Emmanuel Macron vient de relancer le débat en affirmant qu’il ne faut pas « humilier la Russie ».

Un contenu proposé par L’esprit européen

L’UE dénonce le blocage des céréales ukrainiennes par la Russie

Lundi 20 juin, le chef de la diplomatie européenne a accusé la Russie, qui bloque les exportations de céréales ukrainiennes, de commettre un “véritable crime de guerre”.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

bannière podcast