Le dalaï-lama montre un chemin à plus de 16000 personnes avides de vérité, de sagesse et de bonté

Le dalaï-lama montre un chemin à plus de 16000 personnes avides de vérité, de sagesse et de bonté

«L’éthique séculière est la clé d’une société unie». Le 14ème dalaï-lama aborde le désaccord religieux avec sagesse et clairvoyance.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 15 avril 2013

Auteur : Laurence Villoz

Lire directement l’article sur Protestinfo

«Le but des religions est de développer et de promouvoir la compassion et le pardon, pourtant les religions engendrent bien souvent des conflits et des désaccords», a lancé dimanche le dalaï-lama lors de sa conférence sur L’éthique au-delà des religions. Un manque de principes moraux et d’éthique séculière en seraient les causes. Une salle bondée écoute avec attention les paroles du chef spirituel. L’atmosphère est détendue, des enfants circulent dans les allées et sa sainteté s’exprime avec humour.

Si les différentes religions sont sources de discordes, alors qu’elles prônent toutes des valeurs de compassion et de pardon, il s’agit de montrer que ces valeurs existent au-delà des religions et réunissent tous les individus. Ces valeurs se retrouvent dans l’éthique séculière ou morale naturelle, «qui dépend de facteurs biologiques, contrairement à la foi religieuse qui dépend d’une réflexion», explique Tenzin Gyatso. La morale naturelle peut être définie comme «le fait d’être fondamentalement concerné par l’autre comme par soi-même, de par sa nature, propre aux êtres sensibles». […]

Lire la suite sur Protestinfo

Dans la même rubrique...

Jérusalem est un patrimoine commun de l’humanité

C'est ce qu'estiment le roi du Maroc et le pape François dans un appel publié à l'occasion de la visite du souverain pontife le 30 mars.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Europe : baisse importante de la pratique religieuse

Valentine Zuber, historienne spécialiste de la laïcité dresse un panorama de la pratique religieuse sur le continent européen.

Un contenu proposé par Campus protestant
Les Turcs et le génocide arménien

Commémoration du génocide arménien, les Turc furieux

Le 24 avril commémorera désormais en France le génocide arménien. Ce qui déplaît aux Turcs.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants