Le défi d’un bureau « européen » de l’Armée du Salut

Le défi d’un bureau « européen » de l’Armée du Salut

L’Armée du Salut en Europe est présente dans 23 des 28 états membres.

Un contenu proposé par Armée du Salut

Publié le 2 février 2016

Lire directement l’article sur Armée du Salut

Par Mike Stannett, major, Armée du Salut Territoire France et Belgique

En juin 2014, le Quartier général international a souhaité établir un bureau des Affaires européennes à Bruxelles. Cette évolution, fondée sur les bases établies par les précédents officiers des Affaires européennes, était naturelle. L’Armée estimait cependant qu’il était nécessaire qu’elle s’engage davantage au cœur de l’Europe en établissant un bureau permanent dans la capitale belge.

Mon épouse Ruth, et moi-même avons alors été sollicités pour établir un bureau des Affaires européennes à Bruxelles. Sans doute parce que nous avons été impliqués pour la plus grande partie de notre carrière d’officiers avec l’Europe, les Pays-Bas, la République Tchèque, Moscou, l’Europe de l’Est et l’Europe centrale.

Ouvrir un bureau de l’Armée du Salut dédié aux relations avec l’Union européenne (UE) constituait un défi de taille : il fallait créer quelque chose de nouveau à partir de rien. Étions-nous à la hauteur ? L’Armée était-elle prête à faire face aux exigences qu’un engagement auprès de l’UE représenterait ?

Notre ministère, à mon épouse et à moi, a souvent requis que nous coopérions avec d’autres pays ou organisations en Europe. Mais travailler et rendre notre présence tangible dans les couloirs politiques de l’UE et des organismes européens constituaient pour nous une toute nouvelle donne. […]

Lire la suite sur Armée du Salut

Dans la même rubrique...

Les luthériens pressent Donald Trump d’accepter plus de réfugiés

Les Églises luthériennes réclament que ce nombre soit augmenté par rapport à celui de l’an passé.

Un contenu proposé par Réformés

Joe Biden appelle à la paix et à l’unité

Le candidat démocrate, élu 46ème président des États-Unis, invite à l'apaisement au lendemain des élections, face à une Amérique profondément divisée.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Après les élections américaines… le « Trumpisme »

Au-delà de la confusion autour des résultats de ces élections et de la victoire de Joe Biden, c’est l’affirmation d’un mouvement populiste, anti-élite, nationaliste et conservateur qui domine.

Un contenu proposé par Campus protestant

Pomme de discorde entre nationalisme chrétien et port du masque

Des études américaines révèlent le lien entre nationalisme chrétien et refus des mesures sanitaires. Des questions de racisme sont également soulevées.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Armée du Salut

Fondée en 1878 par le pasteur anglais William Booth, l’Armée du Salut est aujourd’hui une structure internationale implantée dans plus de 120 pays et qui rassemble 2,5 millions de salutistes à travers le monde. De la banque alimentaire aux centres d’Accueil d’urgence, l’Armée du Salut contribue depuis plus d’un siècle à faire progresser la dignité de l’Homme.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast