Législatives en Hongrie : un coup dur pour l’Europe

Législatives en Hongrie : un coup dur pour l’Europe

Le président Viktor Orban, conforté par les élections législatives en Hongrie, rejette l’Europe. Il représente un danger pour la démocratie.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 24 avril 2018

Auteur : Jean-Noël de Bouillane de Lacoste

Nommé pour la première fois Premier ministre en 1998 (jusqu’à 2002), puis de nouveau à la suite des élections de 2010 et 2014, l’homme fort de la Hongrie, Viktor Orban, a consolidé son pouvoir aux élections législatives du 8 avril. Son parti, le FIDESZ, a remporté 48,8 % des suffrages, ce qui lui assure […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Sur le même thème

Hongrie : fallait-il se réjouir ?

Hongrie : fallait-il se réjouir ?

Je me suis réjoui Il y a quelques semaines, la Hongrie a annoncé par la voix de son premier ministre Viktor Orbán, la création d’une agence gouvernementale consacrée au sauvetage et à la protection des chrétiens dans le monde.

Un contenu proposé par Grains de sel
La Hongrie : le paradoxe protestant

La Hongrie : le paradoxe protestant

Partons faire un petit tour d’horizon de ce pays enclavé d’Europe centrale.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris
Autoritarisme hongrois

Autoritarisme hongrois

L'évolution politique de la Hongrie est en contradiction avec les valeurs démocratiques prônées par l'Union européenne.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire