Leymah Gbowee ou la force de l’opposition pacifique

Leymah Gbowee ou la force de l’opposition pacifique

La combattante pacifique, prix Nobel de la paix 2011, a obtenu le départ du président libérien et des élections démocratiques. Ses seules armes : des t-shirts blancs.

Un contenu proposé par Christ Seul

Publié le 20 janvier 2013

Auteur : Marie-Noëlle von der Recke

Lire directement l’article sur Christ Seul

Le 10 décembre 2011, trois femmes ont reçu le prix Nobel de la Paix. L’une d’elles, Leymah Gbowee, a été mentionnée dans les médias mennonites dès sa nomination. En effet, en 2007, elle s’est formée dans une université mennonite aux États-Unis où elle a acquis les fondements théoriques de son action – bien après les événements qui ont contribué à la faire connaître.

La paix après 14 ans de guerre

Les faits remontent à 2003. Le Liberia, épuisé par la guerre qui a amené le sinistre président Taylor au pouvoir, est secoué par une nouvelle vague de folie meurtrière. La population est prise entre forces gouvernementales et rebelles qui mettent le pays à feu et à sang. Les premières victimes sont les femmes, violées systématiquement, et les enfants, mutilés ou enrôlés comme combattants. C’est alors que Leymah Gbowee, assistante sociale et mère de famille, elle-même victime de la guerre, se lève. […]

Lire la suite sur Christ Seul

Dans la même rubrique...

Une augmentation de l'aide publique au développement

Une augmentation de l’aide publique au développement

Promesse de campagne du candidat Emmanuel Macron, un projet de loi devrait être examiné prochainement, avec pour objet principal d'augmenter l'aide publique aux pays en développement.

Un contenu proposé par
Discours de haine et Fake news

Discours de haine et Fake news

Une cinquantaine de communicants chrétiens se réunissent du 10 au 12 avril à Helsinki et Stockholm pour s'attaquer au phénomène mondial des discours haineux et de la désinformation.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Les progrès de l’œcuménisme interconfessionnel

Les rapports des Églises de la Réforme avec le Vatican n’ont pas toujours été faciles. Mais l’œcuménisme a beaucoup progressé depuis l’entre-deux-guerres.

Un contenu proposé par Musée protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Christ Seul

Christ Seul est le mensuel des Églises évangéliques mennonites de France, issues de la Réforme radicale du 16e siècle. Les Églises mennonites appartiennent à la famille des Églises protestantes. Elles sont apparues en même temps que la Réforme de Luther, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Alsace et en Suisse, au début du 16e siècle.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants