L’Irak a perdu près d’un million de chrétiens en 10 ans

L’Irak a perdu près d’un million de chrétiens en 10 ans

La funeste guerre des Américains et du Royaume-Uni en Irak a été un désastre sur tous les plans, y compris pour les chrétiens irakiens.

Un contenu proposé par Blog de Sébastien Fath

Publié le 26 mars 2013

Auteur : Sébastien Fath

Lire directement l’article sur Blog de Sébastien Fath

Que la funeste guerre Bush-Blair en Irak en 2003 ait été un désastre géopolitique, nourrissant la puissance iranienne et le djihadisme sunniste, plus personne n’en doute, ou presque.

Que son bilan humain soit dramatique, tout le monde l’a compris. Mais ce que des statistiques irakiennes, via une ONG locale, viennent de nous confirmer aussi, c’est que cette guerre s’est soldée par un désastre confessionnel, un effondrement de l’ancrage chrétien millénaire. […]

Lire la suite sur Blog de Sébastien Fath

Dans la même rubrique...

Elon Musk rachète Twitter pour 44 milliards de dollars

Le patron de Tesla et de SpaceX a passé un accord définitif avec le conseil d’administration de Twitter pour racheter le réseau social, valorisé à 44 milliards de dollars.

Un contenu proposé par Réforme

Retrait de la Société générale en Russie

Six semaines après le début de l’invasion de l’Ukraine, Société Générale a annoncé lundi mettre fin à ses activités en Russie via la cession de la totalité de sa participation dans Rosbank.

Un contenu proposé par Réforme

Comment la surconsommation dégrade l’environnement des enfants

Dans son dernier bilan, l’Unicef dénonce les effets de la surconsommation dans les pays riches sur la qualité de l’environnement des enfants du monde entier.

Un contenu proposé par Réforme

Philippines : Marcos Junior élu à la tête du pays

La victoire écrasante de Ferdinand Marcos Junior, fils du dictateur du même nom, à l’élection présidentielle permet de réinstaller son clan familial au sommet du pouvoir.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Blog de Sébastien Fath

Agrégé d’histoire, ancien élève de l’École Normale Lettres Sciences Humaines (LSE), docteur de l’EPHE, Sébastien Fath est chercheur au CNRS, membre du Groupe Sociétés Religions Laïcités.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast