Mémoires brésiliennes

Mémoires brésiliennes

Il y a tout juste cinquante ans un coup d’État installait au Brésil une dictature militaire qui allait rester plus de vingt ans au pouvoir et déclencher contre les forces de gauche une féroce répression.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 10 avril 2014

Auteur : Thomas Ferenczi

Plusieurs centaines de personnes, mortes ou disparues, en seront les victimes, sans compter les quelques milliers d’opposants emprisonnés et torturés. L’actuelle présidente de la République, Dilma Rousseff, subira elle-même des tortures avant d’être jetée en prison pour son appartenance à une organisation clandestine. Le souvenir de ces « années de plomb » reste vivace au Brésil. Le cinquantième anniversaire du putsch de 1964 les remet au premier plan de l’actualité.

La société brésilienne se divise sur l’attitude à adopter à l’égard de ce passé qui continue de hanter les familles meurtries et d’entretenir la méfiance d’une partie de la population envers l’armée. La presse se fait l’écho des débats qui opposent les partisans du « devoir de mémoire » à ceux qui veulent tourner la page au nom de la paix civile et qui vont parfois jusqu’à justifier la « révolution » de 1964 au nom de la lutte contre le communisme. C’est une véritable bataille des mémoires qui se livre aujourd’hui autour de cette période de l’histoire du Brésil, le seul pays d’Amérique latine qui n’ait pas encore réglé ses comptes avec ses années noires. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Gérard Depardieu s’est converti au christianisme orthodoxe

L’acteur s’est fait baptiser le 4 septembre dans la cathédrale russe Saint-Alexandre-Nevsky. Une décision démontrant à la fois sa proximité avec Moscou et son intérêt pour les religions.

Un contenu proposé par

Où va la Biélorussie ?

L'Europe doit venir en aide aux démocrates biélorusses. Le point de vue de Thomas Ferenczi.

Un contenu proposé par L’esprit européen

Déboires conjugaux du dirigeant évangélique Jerry Falwell

Jerry Falwell, proche de Donald Trump, a été contraint de quitter la présidence de Liberty University après des révélations sur sa vie privée jugées contraires aux valeurs chrétiennes.

Un contenu proposé par

Aux États-Unis, 2500 évangéliques de renom manifestent leur soutien à la science

Dans un contexte où les mesures sanitaires sont souvent controversées, ils appellent les chrétiens à suivre les conseils des experts en santé publique.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Découvrez le blog Regards sur les paroisses