Nouvelle donne au Pakistan

Nouvelle donne au Pakistan

L’élection de Nawaz Sharif fait naître un espoir envers cette grande puissance musulmane.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 23 mai 2013

Auteur : Thomas Ferenczi

L’image du Pakistan en France est plutôt négative. Cette ancienne province de l’empire britannique des Indes inquiète par sa violence et son instabilité. L’attentat de Karachi, qui a coûté la vie en 2002 à des employés français de la Direction des constructions navales, a marqué les esprits, comme l’assassinat, la même année, du journaliste américain Daniel Pearl ou celui de l’ancien Premier ministre Benazir Bhutto en 2007 et comme la traque d’Oussama Ben Laden, dont on a découvert, en 2011, qu’il s’était réfugié, avec la probable complicité des autorités, dans le nord du pays.

Mais c’est précisément parce que le Pakistan demeure l’épicentre du terrorisme international qu’il faut s’intéresser à cet État de 180 millions d’habitants, le pays musulman le plus important après l’Indonésie et l’un des huit ou neuf détenteurs de l’arme nucléaire, qui accueille dans ses camps d’entraînement de jeunes exaltés venus d’Europe pour apprendre à tuer, comme ce fut le cas de Mohamed Merah, et qui constitue, par son double jeu à l’égard des talibans, une menace pour la paix.

Une lueur d’espoir se lève au lendemain des élections législatives du 11 mai qui viennent de ramener au pouvoir l’ancien Premier ministre Nawaz Sharif, chef de la Ligue musulmane du Pakistan, dont on attend qu’il pacifie un pays déchiré. Le premier signe encourageant est que, pour la première fois depuis la naissance du Pakistan, la transmission du pouvoir se fait dans le respect des règles démocratiques, le gouvernement précédent étant arrivé au terme de son mandat. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Justin Bieber et Hailey Baldwin baptisés

Le chanteur d'origine canadienne et son épouse se sont faits baptiser ensemble, par immersion dans un lac.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Trump semble délaisser les chrétiens persécutés

Un rapport dévoile la chute drastique du nombre de chrétiens persécutés ayant pu bénéficier du programme américain de réinstallation des réfugiés.

Un contenu proposé par Réformés

Kamala Harris, colistière de Joe Biden et protestante baptiste

Si le candidat démocrate l’emporte face à Donald Trump, en novembre prochain, Kamala Harris deviendra vice-présidente.

Un contenu proposé par

Quand les élections américaines virent aux critiques spirituelles

Lors de la convention républicaine, du 24 au 28 août 2020, les attaques contre la foi chrétienne de Joe Biden et des démocrates se sont multipliées.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram