Où va la RDC de Kabila ?

Où va la RDC de Kabila ?

Joseph Kabila cherche à se maintenir au pouvoir par tous les moyens en république démocratique du Congo, déclenchant la colère de la rue.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 16 février 2015

Auteur : Valérie Thorin

Même s’il reste précaire, le calme s’est réinstallé dans le pays. Les violences, dont le bilan s’établit entre 13 et 42 morts selon les sources, ont touché principalement Kinshasa, la capitale, et Goma, l’une des plus grandes villes de l’Est. Elles ont commencé le 19 janvier dans le sillage des manifestations organisées par l’opposition et relayées par les étudiants. En cause, un projet de révision de la loi électorale déposé devant le Parlement et dont l’alinéa 8 a soulevé l’ire populaire. Explications.

Le président en exercice, Joseph Kabila, est arrivé au pouvoir en 2001, à la suite de l’assassinat de son père, l’ancien président Laurent-Désiré Kabila, et ce en pleine période de troubles internes. Son intérim a pris fin en 2006, date à laquelle il est alors élu démocratiquement président de la République. Il est réélu en 2011 et, selon les termes de la Constitution qui limite le nombre des mandats à deux, ne pourra pas se représenter en 2016.

Le projet de loi, adopté à la hâte par l’Assemblée nationale le 17 janvier, mais bloqué devant le Sénat, prévoyait d’organiser les élections, la présidentielle notamment, après recensement de la population. Ce n’est pas une aberration, loin s’en faut, aucun comptage digne de ce nom n’ayant été opéré depuis l’époque de feu le président Mobutu, c’est-à-dire dans les années 1990. Mais, dans un pays où les routes et les moyens de communication sont quasi inexistants, prendre une telle décision revient à reporter sine die tous les scrutins et, par conséquent, pour le président Kabila, se maintenir au pouvoir. D’après les Congolais eux-mêmes, il faudrait au moins trois ou quatre ans pour dénombrer l’ensemble de la population. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Pomme de discorde entre nationalisme chrétien et port du masque

Des études américaines révèlent le lien entre nationalisme chrétien et refus des mesures sanitaires. Des questions de racisme sont également soulevées.

Un contenu proposé par Réformés

Déboires conjugaux du dirigeant évangélique Jerry Falwell

Jerry Falwell, proche de Donald Trump, a été contraint de quitter la présidence de Liberty University après des révélations sur sa vie privée jugées contraires aux valeurs chrétiennes.

Un contenu proposé par

« Notre tâche est de donner de l’espoir quand il n’y en a plus »

Les Églises inventent de nouvelles solidarités à Beyrouth où la double explosion qui a ravagé une partie de la ville début août a fait plus de 300 000 sans-abri.

Un contenu proposé par Réformés

Le débat Trump-Biden, le degré zéro de la démocratie

"Mon sentiment à la sortie du débat Trump-Biden est celui d’une peur pour la démocratie." L'analyse du théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast