Pourquoi la France ne devrait pas oublier l’Afghanistan

Pourquoi la France ne devrait pas oublier l’Afghanistan

Un nouvel ambassadeur afghan a été nommé à Paris : Abdel-Ellah Sediqi va remplacer Assad Omer, qui représentait son pays en France depuis décembre 2011.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 18 avril 2016

Auteur : Didier Chaudet

M. Sediqi va avoir fort à faire : avec les urgences syriennes, ukrainiennes, et autres, l’Afghanistan n’est plus une priorité pour Paris.

Ce désintérêt est une erreur, mais il n’est pas étonnant : la France n’a jamais eu de vraie stratégie en Afghanistan, elle n’a fait que suivre les États-Unis. Et sur l’ensemble de l’Asie du Sud, notre diplomatie a été incapable d’être visionnaire. Le désir de certains, à Paris, de gagner des contrats en Inde, a littéralement bloqué les possibilités d’un approfondissement des relations avec le Pakistan, pays clé pour la stabilité de la région. Quand on a séjourné assez longtemps  Kaboul, à Islamabad, et à Téhéran, une évidence s’impose : la seule grande puissance européenne qui compte dans la région, c’est […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Des microcrédits pour sortir de la pauvreté

Dans le cadre de la deuxième édition de Hope 360, rendez-vous sportif et solidaire, le Défap soutient le projet d'une petite église qui s’efforce de venir en aide aux plus fragiles à Bukavu, en RDC.

Un contenu proposé par Défap

Anna-Nicole Heinrich élue présidente l’Église évangélique en Allemagne

A 25 ans, l’étudiante en philosophie à l’université de Ratisbonne devient la plus jeune présidente du synode depuis sa création en 1945.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Vérité plurielle

Commençons par la conclusion : sur le conflit israélo-palestinien, il n’y a pas de vérité ! Ou plutôt si, il y en a plusieurs. Et c’est bien ça le problème. Un éditorial de Jean-Luc Mouton, directeur de Réforme.

Un contenu proposé par Réforme

Brésil, les raisons de la catastrophe humanitaire

« L’absence de volonté politique pour agir de manière adaptée face à cette pandémie est responsable de la mort de milliers de Brésiliens », a affirmé l’ONG Médecins sans frontières.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants