Allemagne

Quand le coronavirus enflamme l’antisémitisme

En Allemagne, les manifestations et autres théories conspirationnistes flirtent dangereusement avec de vieux relents d’antisémitisme.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 26 mai 2020

Lire directement l’article sur Réformés

De nombreux spécialistes tirent la sonnette d’alarme.

En Allemagne, les inquiétudes grandissent face à la multiplication des manifestations contre les mesures prises par le gouvernement dans la crise sanitaire actuelle. Celles-ci constituent en effet, pour le commissaire fédéral en charge de la lutte contre l’antisémitisme Felix Klein, un vivier dangereux, «dans lequel les antisémites férus des théories du complot et les négationnistes peuvent se retrouver aux côtés d’autres attitudes très obscures», a-t-il alerté dans les colonnes de la Süddeutsche Zeitung du 14 mai.

«L’idée que la pandémie a été délibérément provoquée pour contrôler la population et que Bill Gates ou d’autres puissances prétendument sinistres sont derrière elle, atteint le milieu de la société», a pour sa part exprimé Georg Maeier, ministre de l’Intérieur de la région de Thuringe, au magazine Der Spiegel. Or, ajoute-t-il«ici la protestation bascule rapidement dans l’antisémitisme».

Récupération de symboles forts

Lors de plusieurs de ces rassemblements, de nombreux participants arboraient en effet des étoiles jaunes avec la mention «non vacciné» inscrite dessus. Au milieu des affiches contre les mesures de restriction de la liberté, à Darmstadt par exemple, une pancarte avec un portrait d’Anne Frank était brandie avec l’inscription: «Anne Frank serait avec nous. Plus jamais la dictature!»

«Il est absolument inacceptable que des manifestations soient utilisées pour relativiser la Shoah, par exemple en comparant l’obligation de porter un masque avec le port de l’étoile juive sous le national-socialisme», a  immédiatement réagi Felix Klein. Chercheuse spécialisée sur la […]

Lire la suite sur Réformés

Vous pourriez aimer aussi

En Russie, des prêtres plus touchés que les médecins

Témoignages de trois ministres des cultes basés dans la capitale, épicentre de l’épidémie.

Une Église distancée qui réapprend à se faire proche

Devoir faire Église à distance est une occasion de revoir certains de nos présupposés de ce qui fait l’Église, et de relire Paul avec un regard nouveau.

Un contenu proposé par Réformés

Comment le Covid influence la générosité

Les oeuvres d’entraide protestantes ont été touchées très différemment par la pandémie.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réformés

Réformés est le mensuel des protestants réformés de Suisse romande. Il est financé par les Églises réformées suisses des cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève, Berne francophone et Jura.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram