Quel avenir pour les chrétiens d’Orient ?

Quel avenir pour les chrétiens d’Orient ?

L'historien Bernard Heyberger, spécialiste des chrétiens du Moyen-Orient, revient sur le sort des chrétiens et sur leur héritage dans cette région du monde.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 16 février 2015

Auteur : Louis Fraysse

Pourquoi le nombre de chrétiens régresse-t-il au Moyen-Orient ?

Il faut avant tout rappeler que le chiffre est une arme politique. Il convient toujours de s’en méfier. Le déclin en proportion des chrétiens d’Orient s’explique surtout par l’émigration et par le dynamisme démographique. Jusque dans les années 1930, en partie grâce à leur taux de mortalité plus favorable, on pensait que l’Orient allait devenir chrétien. Au cours du XXe siècle, la dynamique s’est cependant inversée, car les chrétiennes ont connu la transition démographique bien avant les musulmanes. Aujourd’hui, la fécondité des femmes chrétiennes et musulmanes est relativement identique.

L’émigration s’explique par les vagues de violences récurrentes à l’encontre des chrétiens, mais pas seulement. La politique économique des États de la région, et notamment les nationalisations, y a également joué un rôle. Beaucoup de chrétiens en ont en outre assez de la corruption, de l’autoritarisme, ils sont las de ne pas se sentir en sécurité et de ne pas pouvoir faire de projets à long terme. Comme ils disposent souvent de réseaux au sein de la diaspora, il est plus facile pour eux d’émigrer vers les pays occidentaux et de s’y intégrer.

On sait les chrétiens d’Orient divisés, morcelés. Qu’est-ce qui les rassemble ?

On remarque que les minorités chrétiennes se structurent souvent sur le modèle de la majorité. En Irak, les assyro-chaldéens ont ainsi longtemps été organisés selon le modèle tribal, tout comme les Kurdes au sein desquels ils vivaient. Au Liban, lors de la guerre civile, les chrétiens maronites se sont structurés en milices, tout comme leurs ennemis musulmans. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Gérard Depardieu s’est converti au christianisme orthodoxe

L’acteur s’est fait baptiser le 4 septembre dans la cathédrale russe Saint-Alexandre-Nevsky. Une décision démontrant à la fois sa proximité avec Moscou et son intérêt pour les religions.

Un contenu proposé par

Kamala Harris, colistière de Joe Biden et protestante baptiste

Si le candidat démocrate l’emporte face à Donald Trump, en novembre prochain, Kamala Harris deviendra vice-présidente.

Un contenu proposé par

Israël reconfine à la veille du nouvel an juif et de Youm Kippour

Craignant une nouvelle flambée de contaminations au Covid-19 à l’occasion des principales fêtes du calendrier juif, le gouvernement israélien a choisi d’imposer un nouveau confinement.

Un contenu proposé par Réformés

Quand les élections américaines virent aux critiques spirituelles

Lors de la convention républicaine, du 24 au 28 août 2020, les attaques contre la foi chrétienne de Joe Biden et des démocrates se sont multipliées.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Découvrez le blog Regards sur les paroisses