Retour sur le génocide rwandais

Retour sur le génocide rwandais

Avril 1994 – avril 2014 : deuxième partie de l'étude sur l’histoire du Rwanda.

Un contenu proposé par PLVmagazine

Publié le 11 avril 2014

Auteur : Adrián Calvo-Valderrama

Lire directement l’article sur PLVmagazine

L’auteur de cet article, Adrián Calvo-Valderrama a travaillé au Rwanda sur « La reconstruction de la confiance comme outil de résolution des conflits dans la région des Grands Lacs ».

Changement de discours

Les premières violences importantes se déclenchèrent au milieu du siècle dernier, en particulier lors de ce qui fut nommé la « Révolution sociale » de 1959.

Cette « Révolution » fut le résultat de la politique divisionnaire de l’administration belge qui favorisa les Tutsis puis les Hutus, lorsque les premiers commencèrent à parler d’indépendance, à l’instar de nombreuses autres colonies. Ceci en effet poussa les Belges à changer de discours au sujet des différents groupes qu’eux-mêmes avaient formellement créés plusieurs décennies plus tôt. On observa en effet une tendance au dénigrement des Tutsis et de leurs représentants, poussant les Hutus à se soulever contre eux, soulignant le prétendu mépris que les Tutsis avaient envers eux, et la nécessité pour les Hutus de reprendre le pouvoir et d’asseoir l’autorité que leur majorité démographique leur donnait « naturellement ».

C’est à partir de ce changement de discours de l’administration coloniale, aidée par des leaders d’opinion locaux (chefs communautaires ou religieux par exemple), que l’on voit apparaître un concept critique, qui selon les experts analystes de l’usage politique de la violence de masse, est un facteur essentiel de la création d’une idéologie de type génocidaire : l’idée selon laquelle la survie, le bien-être et la grandeur d’un groupe ne peuvent être assurés que par la destruction totale et rapide d’un autre groupe. C’est maintenant « eux » contre « nous ». […]

Lire la suite sur PLVmagazine

Dans la même rubrique...

L’appartenance religieuse des présidents américains

Parmi les locataires de la Maison Blanche, presque la moitié étaient épiscopaliens ou presbytériens. Joe Biden, lui, n’est que le deuxième président catholique de l’histoire des États-Unis.

Un contenu proposé par Réforme

Les femmes pasteures plus nombreuses que les hommes

Avec 1533 femmes contre 1527 hommes, l’Église luthérienne de Suède est la première grande Église au monde dont le clergé est majoritairement féminin.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

L’assaut du Capitole, ultime legs de Donald Trump ?

Alors que Joe Biden s’apprête à succéder à Donald Trump, deux historiens évoquent le trumpisme et le tournant qu’a constitué l’assaut du Capitole, le 6 janvier dernier.

Un contenu proposé par Réforme

Plainte déposée contre les géants du cacao

Jean Claude Pont, co-président d'Artisans du Monde Saint-Malo nous parle de la plainte déposée aux USA contre les géants du cacao : Nestlé, Mars, Cargill Mondelez...

Un contenu proposé par Radio Parole de Vie

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

PLVmagazine

PLVmagazine était le webzine de l’Union des Église Évangéliques Libres de France. Il proposait un regard évangélique ouvert sur la Bible, la vie chrétienne, l’actualité, la culture…

La version en ligne de PLVmagazine ayant pris fin en 2017, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire