Tour du monde de la torture

Tour du monde de la torture

Le quatrième rapport annuel de l’ACAT constate « l’inertie » de la torture, qui se poursuit même quand les régimes politiques changent.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 17 janvier 2015

Auteur : Marie Lefebvre-Billiez

Syrie, Libye, Japon, Canada… tel est le tour du monde peu banal que nous propose l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT) dans son quatrième rapport annuel, intitulé, comme les années précédentes, Un monde tortionnaire, qui a reçu une belle subvention de l’Union européenne.

Il ne s’agit pas vraiment d’un suivi des derniers faits d’actualité, mais plutôt d’une analyse à froid d’un phénomène de long terme, une sorte d’encyclopédie complétée chaque année par de nouveaux pays. Ils sont 19 à faire l’objet d’une présentation précise en 2014.

Les incontournables comme la Russie (sous les feux médiatiques en raison des jeux Olympiques) ou les États-Unis (à cause de leur guerre contre le terrorisme) ayant été traités les années précédentes, place à des « petits nouveaux » comme le Soudan, où les femmes sont régulièrement fouettées quand elles portent des pantalons, le Japon, épinglé pour son traitement des condamnés à mort, ou encore le Canada, montré du doigt pour les violations des droits humains des peuples indigènes. En tout, c’est un pays sur deux qui pratique la torture dans le monde. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Bolsonaro, Trump… Les évangéliques face aux amalgames

Les évangéliques français acceptent mal d’être assimilé aux évangéliques brésiliens ou américains. Entretien avec Étienne Lhermenault.

Un contenu proposé par Campus protestant
Les Canadiens soutiennent la religion dans l’espace public

Les Canadiens soutiennent la religion dans l’espace public

Une nouvelle enquête révèle que 59% des Canadiens sont favorables à la présence du religieux dans l’espace public et qu’elle améliore la vie en société.

Un contenu proposé par Réformés
Le président brésilien garde une dette envers les évangéliques

Le président brésilien garde une dette envers les évangéliques

Jair Bolsonaro a suscité l'adhésion du vote chrétien en faisant campagne contre une dérive morale libérale.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants