Un archevêque contre la Mafia

Un archevêque contre la Mafia

Mgr Michele Pennisi, archevêque du diocèse sicilien de Monreale, près de Palerme, a décidé de refuser que les mafieux soient parrains dans les baptêmes.

Un contenu proposé par Protestants dans la Ville

Publié le 20 mars 2017

Auteur : Claudine Castelnau

Lire directement l’article sur Protestants dans la Ville

Très critique envers la mafia, il a déclaré qu’il voulait combattre l’idée que les bosses mafieux pouvaient avoir aussi un rôle paternel : « La mafia a toujours emprunté le terme de parrain (ou l’équivalent anglais godfather) à l’Eglise pour donner à ses bosses un air de respectabilité religieuse, a expliqué Mgr Pennisi à la presse. En fait ce sont deux mondes totalement incompatibles. »

Et l’archevêque sait bien de quoi il parle : il a dans son diocèse le fameux village de Corleone, pas seulement pour les romans de Mario Puzzo, Le Parrain, mais surtout fameux repaire de mafieux parmi les plus sanglants.

En février, l’archevêque a condamné publiquement l’un de ses prêtres qui avait accepté que le fils de Toto Riina, Giuseppe Salvatore, qui a pris la relève de son père et fait de la prison, soit le parrain de baptême de sa nièce. […]

Lire la suite sur Protestants dans la Ville

Dans la même rubrique...

« L’Europe, ce sont des valeurs et des racines chrétiennes »

Pour Jean Quatremer, journaliste à Libération, le débat sur les racines chrétiennes de l’Europe doit être relancé.

Un contenu proposé par Campus protestant

Faut-il choisir entre sécurité sanitaire et sécurité alimentaire ?

La covid-19 et les mesures protectrices mises en place par les gouvernements africains ont des conséquences sur les populations, notamment les plus pauvres.

Un contenu proposé par Blog du Sel

Les Églises « sans étiquette » en pleine croissance

Si les baptistes conservent un poids majoritaire aux États-Unis, les Eglises non-dénominationnelles poursuivent leur croissance, que rien ne semble arrêter. Analyse.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

Le débat Trump-Biden, le degré zéro de la démocratie

"Mon sentiment à la sortie du débat Trump-Biden est celui d’une peur pour la démocratie." L'analyse du théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestants dans la Ville

Dans l’esprit du protestantisme, des pasteurs, une journaliste, des théologiens membres de l’Église protestante unie, des théologiens américains ou anglais, intégrés dans la vie de notre société, solidaires de la construction pour demain d’un monde meilleur, partagent librement avec vous leur foi et leur enthousiasme.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast