Une déclaration sur le génocide arménien

Une déclaration sur le génocide arménien

L’Action Chrétienne en Orient a été créée à l’origine pour venir en aide aux victimes du génocide qui a frappé le peuple arménien au début du 20e siècle.

Un contenu proposé par Le Levant

Publié le 8 avril 2015

Lire directement l’article sur Le Levant

Le pasteur alsacien Paul Berron avait été témoin direct de ces terribles souffrances et il a établi son œuvre d’aide à Alep en 1922. Depuis, ce travail de solidarité entre chrétiens orientaux et occidentaux s’est poursuivi et étendu.

En 1995 à Kessab, Syrie, tous ceux qui ont poursuivi et étendu l’œuvre du pasteur Berron se sont réunis en un Fellowship, formant une communauté où des Libanais, des Syriens, des Iraniens, des Suisses, des Hollandais et des Français se retrouvent sur un pied d’égalité.

Vingt ans après la création de ce Fellowship, notre communauté souhaite faire mémoire du génocide arménien et des massacres d’Assyro-Chaldéens, commencé le 24 avril 1915 et commis il y a un siècle. Jusqu’à aujourd’hui, le gouvernement turc nie l’existence de ce génocide.

Nous ne sommes pas animés par un esprit de vengeance ou de revanche et nous saluons le travail de tous ces citoyens turcs, journalistes, philosophes, historiens, qui ne veulent plus occulter ces pages sombres de l’histoire de leur pays.

Lorsqu’un groupe, un gouvernement, une association veulent supprimer une communauté humaine du seul fait de son identité religieuse, culturelle, ethnique, il y a génocide. Et c’est le pire des crimes contre l’humanité. Car lorsqu’une partie de l’humanité décide qu’une autre partie n’a pas sa place dans ce monde, toute l’humanité est attaquée, niée dans son unité anthropologique. Notre foi chrétienne nous donne la conviction que tout être humain est créé par Dieu, que le Christ  a donné sa vie, qu’il est mort et ressuscité pour cet être humain qui est donc appelé à vivre une vie en plénitude, qui peut recevoir le pardon , qui est aimé. Il n’appartient pas à l’homme de décider que certains de ses semblables sont indignes de vivre ou d’exister ! […]

Lire la suite sur Le Levant

Dans la même rubrique...

Trump semble délaisser les chrétiens persécutés

Un rapport dévoile la chute drastique du nombre de chrétiens persécutés ayant pu bénéficier du programme américain de réinstallation des réfugiés.

Un contenu proposé par Réformés

Crise au Liban : le pasteur de Beyrouth témoigne

Le pasteur Gérard Riess, qui a passé huit mois à la tête de l’Eglise protestante française de Beyrouth, décrit une situation dramatique.

Un contenu proposé par

La petite fille de Billy Graham appelle à ne pas voter Trump

Pour Jerushah Duford, le soutien évangélique à Donald Trump est une insulte à l’héritage de son grand-père.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Au Liban, la crise de trop

Le Covid-19 est venu bouleverser un pays déjà frappé par de graves crises.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le Levant

Le Levant est le périodique de l’Action Chrétienne en Orient (ACO), organisme missionnaire fondé dans les Églises protestantes historiques d’Alsace Moselle. Il paraît une fois par an sous forme d’un dossier sur un pays du Moyen-Orient.

Derniers contenus du partenaire

Découvrez le blog Regards sur les paroisses