Une Europe centrale égoïste

Une Europe centrale égoïste

Jean-Noël de Bouillane de Lacoste décrypte l'attitude de cette partie de l'Europe hostile à tout accueil des réfugiés.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 5 octobre 2015

Auteur : Jean-Noël de Bouillane de Lacoste

Le 4 septembre, les ministres des Affaires étrangères des quatre pays du « groupe de Visegrad » (Hongrie, Pologne, République tchèque, Slovaquie), réunis à Prague, ont fait connaître leur refus des « quotas » obligatoires proposés par la Commission européenne pour accueillir les quelque 160 000 migrants présents en Europe dans des conditions précaires. Ils ont confirmé ce refus à leur collègue allemand venu tenter de leur faire entendre raison. Leur motivation ? « Garder le contrôle du nombre des réfugiés qu’ils accepteraient ». Leur nombre, et aussi, sans le dire, leur qualité…

Cette attitude, qui fait bon marché du double devoir de solidarité de ces États, à la fois vis-à-vis des migrants et vis-à-vis des autres États membres de l’Union européenne, est choquante. Mais elle n’est pas sans explication.

Il est clair que l’arrivée en masse de demandeurs d’asile venus de l’autre côté de la Méditerranée constitue pour ces pays, aux populations relativement homogènes, un événement inquiétant. On sent, dans les propos des responsables de ces pays, une extrême réticence à l’égard des populations du Proche et du Moyen-Orient, dont le Haut Commissaire pour les réfugiés évalue à 400 000 cette année et 450 000 l’an prochain le nombre des migrants.

Racisme ordinaire

Cette hostilité, qui relève du racisme ordinaire, s’exprime par un argument évidemment irrecevable : ce sont des musulmans, ils n’ont pas leur place chez nous. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

« Notre tâche est de donner de l’espoir quand il n’y en a plus »

Les Églises inventent de nouvelles solidarités à Beyrouth où la double explosion qui a ravagé une partie de la ville début août a fait plus de 300 000 sans-abri.

Un contenu proposé par Réformés

Evangéliques américains et complotisme sur internet

La fin de la neutralité du Net, aux Etats-Unis, n'en finit pas de dérouler ses conséquences inquiétantes pour la démocratie. En un mot: les internautes américains restent désormais dans leur "bulle de confort".

Un contenu proposé par Blog de Sébastien Fath

Le populisme au crible de la théologie

L'édito vidéo du 18 novembre du théologien Antoine Nouis du journal Réforme sur l'actualité de la semaine.

Un contenu proposé par

Arménie : des ONG chrétiennes appellent à l’aide

Le récent conflit dans le Haut-Karabakh a entraîné le déplacement forcé de dizaines de milliers de civils vers l’Arménie.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram