Ce droit à la propriété privée aujourd’hui universel est remis en question par des expériences d’un «retour aux Communs», à un usage collectif des ressources de la terre qui préserverait les équilibres écologiques. Un exemple en témoigne, dans la région de Kyoto au Japon où des équipes revivifient les forêts pour favoriser la repousse de prestigieux champignons selon une pratique traditionnelle de soin des espaces communs.