2016, une année de paix ?

2016, une année de paix ?

Découvrez l'édito du numéro de janvier de Nuance : « Une année de paix ? »

Un contenu proposé par Nuance

Publié le 9 janvier 2016

Auteur : Pascal Gonzalez

En ces premiers jours de janvier, qui oserait encore penser que cette année puisse être meilleure que les précédentes ? C’est l’état d’urgence et nous sommes en guerre. Depuis novembre dernier, aucun signe n’est venu nous rassurer. Nous osons pourtant affirmer que cette année pourrait être une année de paix. Nous prions évidemment pour ceux qui nous gouvernent. Nous prions pour les artisans de paix qui œuvrent avec sagesse sur le plan international. Nous sommes protestants mais nous sommes reconnaissants d’entendre un pape parler si clair et si fort. Nous sommes français mais nous sommes reconnaissants d’entendre une chancelière allemande exhorter les Européens à retourner à l’Eglise et à se replonger dans la Bible, au lieu de craindre l’islamisation de l’Europe.

Nous prions pour ceux qui agissent dans l’ombre auprès des puissants. Mais nous prions aussi pour que nos églises et nos familles soient des lieux de paix. Nous prions pour que cette année 2016 soit une année de paix dans nos communautés.

Une année de réconciliation entre les frères et les sœurs de nos églises, alors que bien souvent les disputes et l’esprit de clan dominent. Une année de réveil pendant laquelle nous vivrons pleinement la Parole de Dieu, au lieu de seulement l’écouter (ce qui est déjà pas mal !). Une année pour accueillir et pour que nos églises (re)deviennent des lieux d’asile pour tous ceux qui n’ont plus rien et pour tous ceux qui sont différents de nous. Une année pour témoigner par nos paroles et par nos actes, au lieu de nous contenter de vivre entre nous. Une année pour former, se former et développer les dons que Dieu nous a faits. Nous vous proposons donc de découvrir, en ce début d’année, le projet de la petite église du Vigan. Au travers de son histoire et de ses rêves d’avenir, il se pourrait que nous tenions là quelques bonnes résolutions pour 2016. Il se pourrait même que, pour une fois, nous tenions nos bonnes résolutions. Et nous les tiendrons, non parce que nous les avons prises, mais parce qu’elles sont bonnes et que Dieu nous y aidera. Que Dieu vous accorde sa grâce, et que nous puissions être grâce à Lui, dans ce monde troublé, des artisans de paix.

S’abonner à Nuance

Dans la même rubrique...

Ne pas se réfugier derrière son masque

Nous pouvons toujours nous libérer en demandant notre liberté à Celui qui nous la donne. Un certain Jésus devenu Christ.

Un contenu proposé par Réveil

La rentrée des gestes barrières

Chacun va reprendre, comme il le peut, des activités entravées par des gestes barrières, sans que l’on jugule réellement la reprise, lente mais sûre, de l’épidémie.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance

L’importance des actes

Une personne peut-elle se dire courageuse si elle ne l’a jamais été en actes ? L’éditorial de la rédaction.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

La culture chrétienne des Français recule, même chez les pratiquants

L’enquête révèle en filigrane le maintien d’un intérêt pour la prière ou encore la quête de sens spirituel.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Nuance

Le journal Nuance est le mensuel de l’Union nationale des Églises protestantes réformées évangéliques de France (UNEPREF).

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram