À Cannes, le Festival… et les SDF

À Cannes, le Festival… et les SDF

En mai, la population des sans-abri double. Et la ville applique avec fermeté ses mesures antimendicité.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 21 mai 2015

Auteur : Alexandre Mendel

À un jet de paillettes de la Croisette, près du pittoresque marché Forville, les mouettes semblent revenir de chez le coiffeur, les homards se tenir prêts pour un maquillage à la mayonnaise, tandis que, forte de 200 agents tirés à quatre épingles et ceints de gilets pare-balles, la police municipale patrouille. Coquetterie parfois trompeuse d’une ville qui accueille, jusqu’à dimanche soir, 130 000 festivaliers. À l’écart du bourdonnement des grosses cylindrées, du tintement des flûtes de champagne, Walter, la cinquantaine, rit jaune dans son coin : une entrée de parking souterrain. Ce sans-abri, bien connu du quartier, ose une blague, en polonais, sa langue natale : « Policja, to milicja ! » [« la police, c’est la milice ! », ndlr], tu peux pas t’approcher de la Croisette ; on te demande de partir. »

Plan « anti-incivisme »

Cannes est en pleine promotion de son « plan anti-incivisme » avec des mesures fortes, voulues par le maire UMP David Lisnard, élu en 2014. Des publicités chocs fleurissent en ce moment un peu partout à l’ombre des palmiers. Elles ont été placardées au premier jour du festival : « 180 €, ça fait cher l’envie pressante », dit ainsi l’un de ces panneaux représentant un homme en train d’uriner. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Séparatisme : protestants sacrifiés au nom de la lutte anti-terrorisme

Le gouvernement prépare une loi contre les séparatismes religieux, qui ferait des "victimes collatérales" innombrables parmi les protestants.

Un contenu proposé par Réformés

Personnes exilées en France : la Défenseure des droits saisie

La Fondation de l’Armée du Salut et 30 associations partenaires ont saisi, fin 2020, la Défenseure des droits sur les risques vitaux et le non-accès à leurs droits de dizaines de milliers de personnes exilées vivant en France.

Un contenu proposé par Armée du Salut

Le protestantisme alerte et conteste

Le protestantisme français se mobilise au sujet du « Projet de loi confortant le respect des principes de la République ». L’appel lancé par la Fédération Protestante de France a déjà été repris par les trois Églises fondatrices du Défap : l’EPUdF, l’UEPAL et l’Unepref.

Un contenu proposé par Défap

La seconde vague de Covid racontée par un directeur d’EHPAD

Jean-Marie Delfieux, directeur de l’EHPAD La Sarrazinière, à Saint-Etienne raconte ce qu'est leur réalité.

Un contenu proposé par Armée du Salut

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire