À Cannes, le Festival… et les SDF

À Cannes, le Festival… et les SDF

En mai, la population des sans-abri double. Et la ville applique avec fermeté ses mesures antimendicité.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 21 mai 2015

Auteur : Alexandre Mendel

À un jet de paillettes de la Croisette, près du pittoresque marché Forville, les mouettes semblent revenir de chez le coiffeur, les homards se tenir prêts pour un maquillage à la mayonnaise, tandis que, forte de 200 agents tirés à quatre épingles et ceints de gilets pare-balles, la police municipale patrouille. Coquetterie parfois trompeuse d’une ville qui accueille, jusqu’à dimanche soir, 130 000 festivaliers. À l’écart du bourdonnement des grosses cylindrées, du tintement des flûtes de champagne, Walter, la cinquantaine, rit jaune dans son coin : une entrée de parking souterrain. Ce sans-abri, bien connu du quartier, ose une blague, en polonais, sa langue natale : « Policja, to milicja ! » [« la police, c’est la milice ! », ndlr], tu peux pas t’approcher de la Croisette ; on te demande de partir. »

Plan « anti-incivisme »

Cannes est en pleine promotion de son « plan anti-incivisme » avec des mesures fortes, voulues par le maire UMP David Lisnard, élu en 2014. Des publicités chocs fleurissent en ce moment un peu partout à l’ombre des palmiers. Elles ont été placardées au premier jour du festival : « 180 €, ça fait cher l’envie pressante », dit ainsi l’un de ces panneaux représentant un homme en train d’uriner. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Zoom sur l’édition numérique scolaire

Quels sont les atouts des livres numériques pour les élèves et les professeurs ? Catherine Lucet, responsable du pôle éducation chez Editis, répond aux questions de Willy Persello.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

Regard positif

La parole d'Eric Galia, pasteur de l’Église protestante unie du Bassin Alésien.

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr

Protestantisme : où sont les femmes ?

L’historienne Céline Borello et l’éditeur Éric Peyrard lancent un appel : il faut donner plus de place aux femmes dans le protestantisme.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire