Alcoolique à 13 ans

Alcoolique à 13 ans

La vie d’Isabelle prouve que Dieu peut attirer à lui des personnes malmenées par la vie et les restaurer.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd'hui

Publié le 20 mai 2013

Auteur : Sandrine Roulet

Lire directement l’article sur Christianisme Aujourd'hui

Alcoolique à 13 ans, puis adepte de l’automutilation et rejetée, Isabelle remercie Dieu de s’être révélé à elle.

Pour la collectivité, Isabelle était un cas désespéré. Ne lui a-t-on pas asséné qu’elle était un boulet pour la société? Au cours de son parcours douloureux, personne ne cherche à comprendre la souffrance qui habite cette ado et le pourquoi de ses bêtises. Ce n’est que lorsqu’elle a 28 ans, après une tentative de suicide ratée, qu’un mot est posé sur son mal-être: borderline.

Si les spécialistes mettent en cause les neurotransmetteurs dans le cerveau, les personnes atteintes de ce trouble ont souvent été victimes de carences affectives, d’angoisse, d’abandon ou de maltraitance dans leur enfance. Isabelle, c’est vrai, n’a pas de souvenirs d’échanges affectueux avec ses parents. Par contre, elle a souffert de leur préférence pour sa sœur cadette.

A neuf ans, lorsque sa maman reprend le travail, Isabelle doit s’occuper de sa sœur. Elle se rappelle même avoir manqué l’école pour la soigner. Quand sa maman est absente le soir, Isabelle réchauffe le souper pour son papa. «Cela me plaisait, j’avais l’impression d’être un petit adulte. Mais c’était trop lourd pour un enfant», comprend-elle aujourd’hui.

Lire la suite sur Christianisme Aujourd'hui

Dans la même rubrique...

Antisémitisme, il suffit !

L'édito vidéo du 31 octobre de Samuel Amedro, conseiller théologique à Réforme.

Un contenu proposé par
Les évangéliques investissent YouTube

Les évangéliques investissent YouTube

YouTube étant le réseau social vidéo le plus populaire parmi la jeune génération, certains chrétiens ont décidé, caméra à la main, de se lancer dans l’arène afin d’y amener l’Évangile. Enquête.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

Porter un gilet jaune, vert ou violet ?

La pasteure Anne-Sophie Hahn dit pourquoi elle préfère porter un gilet vert qu’un gilet jaune.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Christianisme Aujourd’hui

Christianisme Aujourd’hui est un magazine chrétien évangélique suisse. Il propose une réflexion protestante évangélique sur l’actualité internationale.

Derniers contenus du partenaire

Abonnez-vous à un média protestant !