Apprendre à pardonner

Apprendre à pardonner

Sa mère nous avait bouleversé avec le livre "Jamais sans ma fille". Depuis, Mahtob a bien grandi et témoigne à son tour.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 23 avril 2014

Auteur : Marie Lefebvre-Billiez

Mahtob avait quatre ans quand son père, un médecin iranien installé aux États-Unis, décide de l’emmener, elle et sa mère, pour des vacances de deux semaines voir leur belle famille à Téhéran. Sauf qu’au moment de repartir, il les séquestre et leur impose la loi iranienne qui fait des femmes des sous-hommes. Elles finissent par s’échapper grâce à des trafiquants de drogue qui les conduiront à travers les montagnes jusqu’en Turquie. Cette histoire vraie est devenue un best-seller mondial au début des années 1980, sous le titre de « Jamais sans ma fille ». A l’époque, c’est la mère, Betty, qui témoigne sur son calvaire.

Depuis, la petite fille a grandi, et le père est décédé. Mahtob Mahmoody a aujourd’hui 34 ans, et elle vient à son tour de publier sa version de leur histoire. Elle raconte sa naissance au Texas en 1979, l’année de la révolution islamiste en Iran, ses premières années paisibles où elle s’éveille à sa double culture américaine et perse, ses « vacances » en Iran puis les 18 mois de séquestration, les tentatives d’évasion, les brimades, familiales et scolaires, la complicité avec sa mère, leurs prières secrètes pour rentrer à la maison, faites cachées dans les toilettes. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Vers une évolution de la valeur du travail ?

Entre spectre du chômage et avènement du télétravail les codes sont bousculés. Pour une plus juste place accordée au travail ? Analyse.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

Il y a 140 ans, l’Armée du Salut naissait en France

Présente en France depuis plus d'un siècle, l'Armée du Salut témoigne au fil de son histoire de sa volonté d'en finir avec la grande pauvreté.

Un contenu proposé par Campus protestant

Réunion, la mémoire de l’esclavage

Il n’y a seulement qu’une dizaine d’années que le département de la Réunion a décidé de faire de l’ancienne plantation un lieu de mémoire de l’esclavage.

Un contenu proposé par Le Cep

La noblesse d’un métier mal considéré

La dépréciation du métier d'enseignant est un signal assez inquiétant sur l'état de notre société. La réaction du théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram