Aumôniers de prison : 1ère rencontre œcuménique

Aumôniers de prison : 1ère rencontre œcuménique

Apprendre à mieux se connaître et cesser de travailler chacun dans son coin, tels étaient les objectifs de la première rencontre entre aumôniers de prison catholiques, protestants et orthodoxes, en avril 2014.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 14 mai 2014

Auteur : Marie Lefebvre-Billiez

Ces trois jours d’échange et de débats autour du thème : « Tous au service du même Seigneur » ont rassemblé une centaine de participants, moitié catholiques, moitié protestants, et deux orthodoxes. « L’objectif était de mieux se connaître, résume le pasteur Brice Deymié, aumônier national pour le culte protestant. Dans les établissements, chacun œuvre dans son coin. On se partage les salles de culte, mais au mieux, il s’agit d’une cohabitation polie, au pire, il y a des signes d’hostilité. Nous voulions anticiper cet hiver œcuménique pour proposer des pistes d’actions communes. »

Les aumôniers présents ont ainsi planché sur la lecture de la Bible, les actes pastoraux, le pardon et la réconciliation, la réinsertion, etc. Le président de la FPF, François Clavairoly, ainsi que le primat des Gaules, l’archevêque Philippe Barbarin, ont pris la parole. La rencontre s’est conclue par une conférence du docteur Anne Lecu, dominicaine, médecin à la prison de Fleury-Mérogis. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Vivre jusqu'au bout

Vivre jusqu’au bout

Depuis 2013, Francis est atteint de la maladie de Charcot. Face à cette dévoreuse d'énergie, il a décidé de vivre entouré des siens et porté par sa foi.

Un contenu proposé par Éditions Empreinte temps présent

Airvore ou la face obscure des transports

L'émission L'ours et la carotte reçoit Laurent Castaignède qui dénonce dans un essai l’omniprésence des transports motorisés, ces monstres modernes énergivores et polluants.

Un contenu proposé par Radio Oméga
Le pape François et les « tueurs à gages »

Le pape François et les « tueurs à gages »

Le pape François a qualifié de « tueurs à gages » les soignants qui procèdent à des avortements. Un scandale pour la pasteure Nathalie Chaumet.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire