"Bouger", un impératif de vie ?

« Bouger », un impératif de vie ?

À quel projet de vie sommes-nous appelés ? Un texte du pasteur Jean-Marie de Bourqueney, pasteur de l'Église protestante unie de France.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 16 septembre 2015

Auteur : Jean-Marie de Bourqueney

« Il faut bouger ! » Cette phrase résonne aujourd’hui comme un impératif catégorique. C’est la rentrée, il faut se bouger, reprendre les bonnes résolutions de santé et de sport. Il faut se bouger pour réussir son année scolaire, ou pour parvenir à un objectif professionnel, ou encore pour régler des problèmes personnels. C’est sans doute vrai… Une ville où il fait bon vivre, du moins quand on est « encore jeune » (je ne sais pas où se situe la limite…), est une ville où « ça bouge ». Bref tout bouge : les planètes, nous, la vie. C’est encore vrai. Mais pour d’autres, cela résonne comme un drame. Chaque jour son bilan tragique qui s’ajoute aux jours précédents.

Jusqu’où ? Nous voilà confrontés à l’une des plus graves crises humanitaires que l’Europe ait eu à gérer dans son espace depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Des centaines de milliers de personnes ont dû « bouger » de chez elles pour tenter de survivre. Beaucoup sont mortes en mer ou, plus récemment, étouffées dans un camion qui n’avait rien à envier aux premiers camions nazis génocidaires où l’on expérimenta les tueries par le gaz. J’entends encore un réfugié syrien dire qu’il était parti en évaluant ses chances de parvenir vivant au terme de son voyage à 30 % ! Une manière pudique de dire qu’il pensait, avec sa famille, mourir. Mais mourir en bougeant était préférable pour lui que d’être sûr de mourir sur place sans bouger, dans l’horreur d’une guerre ignoble. C’est encore vrai : bouger, c’est la vie ! Joyeuse ou tragique.

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Quelle place pour la mort et le deuil ?

En ce jour de la Toussaint, entretien avec Clémentine Piazza, fondatrice de "InMemori" sur la place de la mort et du deuil dans notre société.

Un contenu proposé par Campus protestant

Surmonter le privilège masculin dans l’Église

Les récentes évolutions en sciences sociales, ont mis un dysfonctionnement relationnel en lumière. Elles ont souligné le « privilège masculin ». Explications de Marie-Noëlle Yoder.

Un contenu proposé par Campus protestant

Comment réagir après l’assassinat de Samuel Paty ?

Le psychologue Hubert Auque met en garde contre l’attitude belliqueuse qui vise à publier des caricatures en réponse à l’infâme attentat et invite à l’apaisement.

Un contenu proposé par

« Une place pour elles »

Des associations protestantes se mobilisent contre la violence intrafamiliale à travers un clip de prévention, à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram