Ces parents confrontés au djihadisme

Ces parents confrontés au djihadisme

Un jour, l’islam radical a bouleversé la vie de Michèle, Nathalie et Laurent. Témoignages.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 7 mai 2015

Auteur : Fériel Alouti

« Quand il est parti, la terre s’est ouverte en deux » Michèle, 56 ans.

Lorsqu’en se réveillant le 27 décembre 2013, Michèle ne voit pas son fils dans son lit, elle ne s’inquiète pas. Frédéric vient de fêter ses 18 ans. « Il a dû faire la bringue toute la nuit et rester dormir chez un copain », se dit-elle. Mais les heures passent, son fils ne répond pas à ses appels. Michèle s’inquiète et décide de se rendre dans une pizzeria du quartier de Saint-Roch à Nice, où son fils a l’habitude de se rendre. « Ses copains m’ont dit : “Mais vous n’êtes pas au courant, Madame ? Fred est parti en Syrie !” J’ai couru à la police. » Le soir même, Michèle parvient à joindre Frédéric. Il est alors à Istanbul, accompagné de trois copains du quartier, dont deux mineurs. « Il m’a dit : “Maman, je vais là-bas pour aider les femmes et les enfants qui se font bombarder par Bachar el-Assad.” Je lui ai répondu qu’il était encore temps de rentrer, qu’il pouvait aider des gens et pratiquer sa religion, ici. L’un de ses copains m’a dit qu’il lui donnerait de l’argent pour qu’il puisse reprendre un vol. » Mais Frédéric n’est jamais rentré.

Depuis seize mois, Michèle communique rarement avec son fils. « Trois conversations vidéo, un appel et des sms. Il parle peu, a les yeux hagards. Je lui demande ce qu’il fait, il me répond qu’il apprend sa religion et qu’il joue au foot avec des petits Syriens. Je ne sais même pas dans quelle ville il se trouve ». […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

L’enjeu de cette rentrée scolaire

Comment envisager cette rentrée inédite en France et dans le monde ? Le point avec Nicolas Fouquet.

Un contenu proposé par Phare FM

La rentrée des gestes barrières

Chacun va reprendre, comme il le peut, des activités entravées par des gestes barrières, sans que l’on jugule réellement la reprise, lente mais sûre, de l’épidémie.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance

Les associations de Montpellier soumises à une charte de la laïcité

Le maire Michaël Delafosse a annoncé conditionner les subventions publiques à la signature d’un document en sept points émis par le gouvernement.

Un contenu proposé par

Le caritatif au pied du mur

À Strasbourg, de nombreuses associations caritatives, portées par des bénévoles âgés, ont fermé pendant le confinement.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram