Ces parents confrontés au djihadisme

Ces parents confrontés au djihadisme

Un jour, l’islam radical a bouleversé la vie de Michèle, Nathalie et Laurent. Témoignages.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 7 mai 2015

Auteur : Fériel Alouti

« Quand il est parti, la terre s’est ouverte en deux » Michèle, 56 ans.

Lorsqu’en se réveillant le 27 décembre 2013, Michèle ne voit pas son fils dans son lit, elle ne s’inquiète pas. Frédéric vient de fêter ses 18 ans. « Il a dû faire la bringue toute la nuit et rester dormir chez un copain », se dit-elle. Mais les heures passent, son fils ne répond pas à ses appels. Michèle s’inquiète et décide de se rendre dans une pizzeria du quartier de Saint-Roch à Nice, où son fils a l’habitude de se rendre. « Ses copains m’ont dit : “Mais vous n’êtes pas au courant, Madame ? Fred est parti en Syrie !” J’ai couru à la police. » Le soir même, Michèle parvient à joindre Frédéric. Il est alors à Istanbul, accompagné de trois copains du quartier, dont deux mineurs. « Il m’a dit : “Maman, je vais là-bas pour aider les femmes et les enfants qui se font bombarder par Bachar el-Assad.” Je lui ai répondu qu’il était encore temps de rentrer, qu’il pouvait aider des gens et pratiquer sa religion, ici. L’un de ses copains m’a dit qu’il lui donnerait de l’argent pour qu’il puisse reprendre un vol. » Mais Frédéric n’est jamais rentré.

Depuis seize mois, Michèle communique rarement avec son fils. « Trois conversations vidéo, un appel et des sms. Il parle peu, a les yeux hagards. Je lui demande ce qu’il fait, il me répond qu’il apprend sa religion et qu’il joue au foot avec des petits Syriens. Je ne sais même pas dans quelle ville il se trouve ». […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Le centenaire de l'armistice fut "un grand moment"

Le centenaire de l’armistice fut “un grand moment”

François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France, a assisté aux cérémonies du centenaire de l’armistice, sous l’Arc de Triomphe, ce dimanche 11 novembre.

Un contenu proposé par

Ma cassette, où est ma cassette ?

L’argent est un bon serviteur, mais un très mauvais maître : apprendre à l’utiliser à bon escient, ça vaut la peine !

Un contenu proposé par SpirituElles
Héritiers, pour le meilleur et pour le pire

Héritiers, pour le meilleur et pour le pire

Nos héritages nous constituent à la fois en tant qu’individu et en tant que membre d’une communauté. Mais individuellement, nous avons aussi les moyens de rejeter notre héritage.

Un contenu proposé par Proteste

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire