« Chacun doit trouver son appel »

« Chacun doit trouver son appel »

A 49 ans, Roland Decorvet, ancien directeur général de Nestlé Suisse, puis de Nestlé Chine, part diriger un bateau-hôpital en Afrique. Il vous invite à bord.

Un contenu proposé par bonne nouvelle

Publié le 2 juillet 2014

Auteur : Vincent Volet

Lire directement l’article sur bonne nouvelle

Vous venez de quitter le groupe Nestlé, dont vous dirigiez la succursale en Chine, pour vous lancer dans l’humanitaire, bénévolement. Quelle mouche vous a piqué ?

Roland Decorvet : Ce genre de décision ne se prend pas à la légère. Il y a d’abord la volonté de passer du temps en famille. Ces dernières années ont été très occupées par le travail et les voyages. Le prix à payer était trop élevé pour ma famille. Plutôt que de chercher des activités ludiques, nous avons décidé de faire ensemble quelque chose d’utile et de concret, avec les valeurs chrétiennes qui sont les nôtres. J’avais aussi envie de changer après vingt-trois ans passés dans la même entreprise. De faire quelque chose de complètement différent en retrouvant nos racines spirituelles et familiales…

Vos racines familiales en partant au Bénin ?

Mon père était missionnaire au Congo. Je suis né à Genève mais je suis parti enfant à Kinshasa, où j’ai passé plusieurs années. Mon épouse est de Madagascar. Il y a un historique africain dans la famille. […]

Lire la suite sur bonne nouvelle

Dans la même rubrique...

Distribuer des repas aux migrants

Distribuer des repas aux migrants

L’Armée du Salut fait appel à la solidarité citoyenne : elle cherche des bénévoles pour distribuer des petits déjeuners aux migrants, Porte de la Chapelle, à Paris.

Un contenu proposé par
A la recherche de nombreux bénévoles !

Distribution de petits déjeuners : bénévoles wanted !

La Fondation de l’Armée du Salut et un collectif d’associations a repris Porte de la Chapelle, à Paris, la distribution quotidienne de 500 petits déjeuners, servis à des personnes migrantes.

Un contenu proposé par Armée du Salut
Quel avenir pour l’Église catholique après le procès Barbarin ?

Quel avenir pour l’Église catholique après le procès Barbarin ?

Abus sexuels, conflit de générations, crise de l’autorité : les catholiques en France sont partagés entre retour à la tradition et réforme radicale.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

bonne nouvelle

bonne nouvelle était le mensuel de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud, en Suisse. Il proposait des interviews, dossiers sur des thèmes d’actualité, reportages, informations et réflexions sur l’Église et la vie spirituelle.

Suite à l’interruption de parution du mensuel en novembre 2016, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants