Clivage droite-gauche, une tradition française ?

Clivage droite-gauche, une tradition française ?

À la différence des Allemands, nos concitoyens restent très attachés à l’opposition de la gauche et de la droite.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 4 décembre 2013

Auteur : Frédérick Casadesus

Qu’il s’agisse de la TVA dite « sociale » ou de l’écotaxe, la droite et la gauche ne cessent de chercher querelle d’une façon qui peut surprendre : à tour de rôle, elles approuvent quand elles exercent le pouvoir ce qu’elles dénonçaient lorsqu’elles se trouvaient dans l’opposition.

Ces deux exemples démontrent d’abord que les acteurs politiques ne s’embarrassent pas de scrupules quand il s’agit d’attaquer leurs adversaires. Comme le dit avec humour Philippe Braud, professeur émérite à Sciences-Po Paris : « Les responsables politiques sont de mauvaise foi avec une parfaite bonne foi, tant ils se convainquent de leurs sincérités successives. »

Une telle attitude révèle surtout la passion des Français pour la dispute. Alors qu’une grande coalition se met en place en Allemagne, la gauche et la droite françaises semblent incapables de se réunir autour de quelques sujets phares. Comment comprendre que dans notre pays la culture du conflit l’emporte sur l’esprit de consensus ? […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Notre vie d’après… le Covid

Le monde d’après sera peut-être une société de rapports distancés ou au contraire un monde plus solidaire et reconnaissant ?

Un contenu proposé par Campus protestant

Y en a-t-il une ou plusieurs conceptions de la laïcité ?

Rencontre avec Sébastien Mas, responsable de la Fédération Nationale de la Libre Pensée à Strasbourg.

Un contenu proposé par Radio Arc-en-Ciel

Quelles mentalités aujourd’hui pour les violences à l’égard des femmes ?

À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, une vidéo de l’INA montre à quel point les mentalités ont changé en un demi-sècle.

Un contenu proposé par

« Il faut donner un horizon à la souffrance imposée par le coronavirus »

Alors qu’au Moyen Âge et jusque dans l’époque moderne, les Églises étaient en première ligne en cas d’épidémies, quel rôle peut-on encore attendre d’elles dans la crise actuelle ?

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram