Collège : l’enseignement de la Réforme est-il menacé ?

Collège : l’enseignement de la Réforme est-il menacé ?

Les programmes scolaires du CP à la troisième seront finalisés début septembre pour entrer en vigueur, a priori, à la rentrée 2016. Intégreront-ils Luther et Calvin ?

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 18 juin 2015

Auteur : Elise Bernind

La consultation nationale des enseignants vient de se terminer. Ils étaient invités à donner leur avis sur la proposition de programmes pour l’école élémentaire et le collège. En parallèle, le 3 juin, la ministre de l’Éducation nationale a organisé, à l’université parisienne de la Sorbonne, un forum sur l’enseignement de l’histoire pour répondre à la polémique autour des modifications envisagées dans cette discipline (lire Réforme no 3609 et 3611). Désormais, le Conseil supérieur des programmes (CSP) doit finaliser sa proposition en septembre 2015, pour une entrée en vigueur à la rentrée 2016. En histoire, les critiques concernent surtout le caractère optionnel de certaines parties du programme. Par exemple, en 5e, à l’intérieur du thème intitulé « XVe-XVIIe siècles : nouveaux mondes, nouvelles idées », « Le monde vers 1500 » et « Pensée humaniste, Réformes et conflits religieux » sont optionnels. Seul « l’émergence du roi absolu » est obligatoire (et donc mentionné en gras).

Survolé mais pas supprimé

« Nous avons bien vu et entendu que notre proposition de choix a été mal comprise, parce que mal expliquée », souligne d’emblée le président du Conseil supérieur des programmes (CSP), Michel Lussault. « Bien sûr que tous les grands aspects du thème seront abordés. Mais l’enseignant aura le choix de s’attarder plus ou moins sur un certains nombre de points », précise-t-il. En clair, même si les Réformes et les conflits religieux restent optionnels, Michel Lussault assure que les élèves ne quitteront pas le collège sans avoir entendu parler des grandes dates du protestantisme. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

« Une place pour elles »

Des associations protestantes se mobilisent contre la violence intrafamiliale à travers un clip de prévention, à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Un contenu proposé par Campus protestant

Le film « Hold-up » et sa théorie du complot sont-ils l’écho de nos angoisses ?

La sortie du film Hold-up a suscité nombre d’analyses. Mais dans le fond, comment répondre aux angoisses vers lesquelles pointe le complotisme ?

Un contenu proposé par

« La soumission de la femme est une fausse doctrine »

Les violences faites aux femmes n’ont aucune excuse d’ordre biblique affirme Valérie Duval-Poujol, théologienne baptiste et marraine du blog "Servir Ensemble". C’est à tous deux, hommes et femmes que Dieu a confié l’avenir de l’humanité.

Un contenu proposé par Campus protestant

Une loi non intrusive contre les dérives

François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France (FPF), s’exprime sur le projet de loi contre les dérives islamistes dans la République.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram