Comment l’Eglise envisage cette idéologie qui me fait très peur, le transhumanisme ?

Comment l’Eglise envisage cette idéologie qui me fait très peur, le transhumanisme ?

La réponse du pasteur Marc Pernot.

Un contenu proposé par Lab'Oratoire

Publié le 7 avril 2017

Auteur : Marc Pernot

Lire directement l’article sur Lab'Oratoire

Question d’un visiteur :

Bonjour Monsieur le pasteur, je vous envois une question.

Comment l’Eglise envisage cette idéologie qui pour ma part me fait très peur, le transhumanisme?

Merci
Salutations

Réponse d’un pasteur :

Cher Monsieur

Oui, Dieu a créé l’être humain et l’humanité à son image, comme le dit la Genèse. C’est à dire avec le pouvoir de créer, d’inventer du neuf, du jamais vu.
Dieu bénit l’humain et lui donne la mission d’évoluer, celle aussi de garder et de cultiver la création, ou de la garder en évolution en la cultivant.

Cela suppose d’avoir des pouvoirs et d’avoir une liberté. C’est génial quand effectivement c’est en articulation avec Dieu, dans le sens du mieux, de meilleur. Mais c’est catastrophique qaund c’est fait en se prenant soi même pour dieu, ou son propre désir de l’instant.

La question de tout pouvoir humain est là. Il y a sans doute des évolutions bonnes, par exemple les opérations, les greffes, les prothèses (je porte des lunettes)… Mais il y a aussi de fort danger dans cette capacité qu’a l’humain.

Il en est de même pour tout outil, un couteau, un marteau, le feu peuvent être utilisés pour faire vivre ou pour tuer. […]

 

Lire la suite sur Lab'Oratoire

Dans la même rubrique...

Protestants et francs-maçons, entre affinités et divergences

Historiquement, structurellement, moralement, la franc-maçonnerie se présente comme un pur produit de l'histoire protestante. Qu'en est-il aujourd'hui ?

Un contenu proposé par Campus protestant

La culture du flux et le déni

Le manque de masques de protection en France au début de la pandémie reflète l’échec d’une culture du flux, qui a évincé la culture du stock. L’expérience invite à réinvestir l’espace, le temps, le corps, la vulnérabilité, au lieu de les dénier.

Un contenu proposé par Forum protestant

La jeunesse sacrifiée ?

Des voix s’élèvent pour dénoncer le lourd tribut payé par la jeunesse pour préserver la santé des personnes âgées lors du confinement. Les jeunes se montrent pourtant en grande majorité solidaires et comprennent ces mesures.

Un contenu proposé par

L’enjeu de cette rentrée scolaire

Comment envisager cette rentrée inédite en France et dans le monde ? Le point avec Nicolas Fouquet.

Un contenu proposé par Phare FM