Comment réformer le bac, cette exception française ?

Comment réformer le bac, cette exception française ?

Une note publiée par le think tank Terra nova propose une réforme ambitieuse pour rendre le bac plus juste et plus efficace.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 16 juin 2016

Auteur : Frédérick Casadesus

L’humoriste et poète Francis Blanche conseillait naguère à ceux qui rataient leur bac de…prendre le pont de Tancarville. Aujourd’hui, rares sont les élèves recalés. Mais l’examen roi de l’enseignement secondaire a perdu son caractère initiatique, une bonne partie de son crédit, sans régler pour autant les problèmes qui se posent à la jeunesse du pays. Le think tank (groupe de réflexion) Terra Nova publie ces jours-ci une note qui dresse le constat d’un échec dont nul ne veut endosser la responsabilité, mais qui surtout trace des pistes afin de restaurer l’autorité d’une épreuve à laquelle tous nos concitoyens restent attachés.

Les auteurs du rapport expriment d’abord un désarroi : « Le baccalauréat français est une machine qui tourne à plein régime mais que personne ne sait contrôler et dont la fonction réelle devient […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Le quartier de la Briche, une Babylone évangélique

En Seine-Saint-Denis, un immeuble dans le quartier de la Briche rassemble des dizaines d'Églises évangéliques. Reportage de Sonia Mussier.

Un contenu proposé par Campus protestant

Plus sûre de rien, ou plus sûre de tout ?

En quelques semaines, la pandémie du Covid-19 s’est répandue à une vitesse effroyable. Les chrétiens n’ont pas été épargnés, et nos croyances ont pu être ébranlées au plus profond de nous. Alors qu’en est-il de notre foi ?

Un contenu proposé par SpirituElles

Un cours de religion à l’école publique

Lors de la séparation entre les Églises et l’État en 1905, l’Alsace-Moselle était allemande. Aussi aujourd’hui encore, à l'école primaire, une heure hebdomadaire y est dédiée à l’enseignement religieux.

Un contenu proposé par

Une pasteure suisse à bord du « Sea Watch 4 » raconte

La pasteure et journaliste Constanze Broelemann est à bord du navire « Sea Watch 4 ». Elle témoigne de sa situation et de celle des rescapés.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast