Croissance et emploi, quel modèle voulons nous?

Croissance et emploi, quel modèle voulons nous?

Les rencontres de Mirly ont réuni au mois de janvier plus de 60 personnes pendant deux jours pour réfléchir au thème « croissance et emploi ».

Un contenu proposé par Christianisme social

Publié le 8 février 2013

Auteur : Antoine Rolland

Lire directement l’article sur Christianisme social

En tant que chrétiens, nous mettons notre confiance dans l’amour de Dieu promis à tous les hommes : il nous rend libre d’agir en ce monde pour le changer, il nous empêche de croire qu’il y a des inutiles parmi les humains, il nous rend dignes et nous donne le courage de remettre en question le système économique dans lequel nous vivons.

Nous pensons qu’aucun système, économique ou de société, ne peut libérer l’homme : Dieu seul peut le faire. Il n’appartient donc pas aux Églises (pas plus qu’à toute autre instance) de désigner une norme par laquelle on accéderait à cette libération, ce qui reviendrait à transformer une réalité humaine ou sociale en idole. Cependant, il leur appartient de lutter contre tout ce qui amoindrit et aliène l’être humain. De ce préambule nous tirons deux conclusions :

  • Rechercher dans une réalité humaine ou sociale, fut-elle la plus noble et la plus admirable, le lieu du salut c’est tromper nos contemporains et nous tromper nous-mêmes et, en dernière instance, trahir l’Évangile.
  • Nous avons la liberté d’agir en ce monde : nous agissons en hommes bénis par Dieu. Cela nous libère de toute exigence de résultat et du fantasme d’être efficaces par nous-mêmes, ce à quoi le message du Christ nous appelle aujourd’hui. […]

Lire la suite sur Christianisme social

Dans la même rubrique...

Porter un gilet jaune, vert ou violet ?

La pasteure Anne-Sophie Hahn dit pourquoi elle préfère porter un gilet vert qu’un gilet jaune.

Un contenu proposé par
Comment vais-je répondre à l'appel de Noël ?

Comment vais-je répondre à l’appel de Noël ?

Le philosophe catholique français Jean-Luc Marion estime que la révélation divine ne peut se déployer que si elle est reconnue.

Un contenu proposé par Réformés

Je suis “MOI” !

Victimes ou privilégiés, des enfants définis par leur filiation peuvent ressentir un manque de reconnaissance ou parfois même de la difficulté à se définir eux-même. En tant que parent à notoriété, comment gérer la problématique?

Un contenu proposé par Family