Décrypter les préjugés sur les pauvres

Décrypter les préjugés sur les pauvres

"Les pauvres font tout pour toucher les aides de l’État". Voici le premier volet d’une série sur les idées toutes faites liées à la pauvreté.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 19 février 2015

Auteur : Laure Salamon

Dix milliards d’euros, c’est le montant estimé d’aides qui ne sont pas demandées par les personnes qui pourraient le faire et que l’on appelle le « non-recours ».

C’est un phénomène peu connu et qui pourtant va bien à l’encontre de ce préjugé tenace sur le fait que les pauvres font tout pour toucher les aides publiques et que celles-ci sont faciles à obtenir. À titre de comparaison, la fraude aux prestations sociales représenterait quatre milliards d’euros. Selon l’Observatoire des non-recours aux droits et services (Odenore), sur les dix milliards du non-recours, la moitié, soit 5,3 milliards d’euros, vient du revenu de solidarité active (RSA). 35 % pour le RSA socle et 68 % pour le RSA activité ne sont pas demandés. Le non-recours concerne d’autres dispositifs. 29 % de la couverture maladie universelle (CMU)-C (accessible pour des revenus inférieurs à 700 euros par mois environ) ; 68 % des tarifs première nécessité d’EDF, 62% des tarifs solidarité GDF ; 50 à 70 % des tarifs sociaux dans les transports urbains ne sont pas réclamés.

Pourquoi ce phénomène ? Complexité de la démarche, manque d’informations, peur de la stigmatisation ou du contrôle, souhait de ne pas être assisté, les raisons sont diverses. L’observatoire les a classées en trois grandes catégories : la non-connaissance, la non-demande et la non-réception. Le plus souvent les raisons se cumulent. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Paroles de jeunes

Découvrez l'édito du numéro de janvier 2021 de Paroles protestantes Paris, dont le dossier de Une est consacré à la jeunesse.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

Le travail de Lobbying

Michael Mutzner, notre invité, est représentant de l’Alliance évangélique mondiale à l’ONU à Genève mais aussi « lobbyiste » pour une agence chrétienne, auprès du parlement suisse.

Un contenu proposé par Phare FM

Séparatisme : les députés adoptent le projet de loi

Après deux semaines de débats, le projet de loi « confortant le respect des principes républicains » a été adopté à l’Assemblée Nationale mardi 16 février.

Un contenu proposé par Info Chrétienne

La Covid révélatrice de nos fragilités collectives

Sylvain Cuzent, vice-président de la Mission populaire, s’inquiète de l’accentuation des problèmes, notamment de logement, avec la crise sanitaire.

Un contenu proposé par Blog pop

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire