Dégradation des droits pour les étrangers en rétention

Dégradation des droits pour les étrangers en rétention

Les cinq associations qui interviennent en centre de rétention (Assfam, Forum Réfugiés-Cosi, France Terre d’Asile, l’Ordre de Malte et La Cimade) ont présenté leur quatrième rapport annuel, mardi 18 novembre à Paris.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 25 novembre 2014

Auteur : Laure Salamon

En 2013, 45.377 personnes ont été enfermées dans l’un des cinquante centres ou locaux de rétention français. C’est un tout petit peu moins qu’en 2012 où le chiffre était de 47.746. La moitié de ces personnes enfermées sera expulsée du territoire et l’autre moitié sera libérée par les juges pour violation des droits ou faute de pouvoir être éloignée. Les associations dénoncent le recours à la rétention et rappellent que, contrairement aux engagements du président Hollande, l’assignation à résidence ne concerne que 2,9% des mesures de contrainte.
Le nombre d’expulsions du territoire a augmenté de 15 % passant de 38.652 à 44.458. À ce chiffre s’ajoutent les 7.386 personnes qui ont bénéficié des aides au retour. Parmi les personnes expulsées, 17% sont des citoyens européens (notamment des Roumains et des Bulgares), 40% sont renvoyés dans le premier pays de l’Union européenne qui les ont acceptés (réadmission Schengen) et 3% concernent des étrangers demandeurs d’asile qui ont fait une première demande d’asile dans un autre pays de l’Union (réadmission Dublin). 60% des personnes expulsées le sont donc vers un autre État de l’Union européenne. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Les gilets jaunes et moi

Dans l'émission Éclairages, un regard pluriel... et de bonne foi sur les gilets jaunes. Comment sommes-nous impactés par ce mouvement ?

Un contenu proposé par Radio Arc-en-Ciel
Les 10 contenus de décembre qu’il ne fallait pas rater !

Les 10 contenus de décembre qu’il ne fallait pas rater !

Retour sur l'actualité du mois écoulé avec les médias protestants.

Un contenu proposé par Regards protestants

Le temps flexible, c’est quoi ?

Non, ça n’est pas une blague : de plus en plus d’entreprises cherchent à embaucher sur du temps flexible. Travailler quelques heures par jour, ou deux jours par semaine !

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants