Don d'organes : il faut en parler !

Don d’organes : il faut en parler !

Les Français ne parlent pas assez du don d’organes entre eux. Ce qu’il faut savoir pour choisir de donner ou pas.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 20 juillet 2015

Auteur : Elise Bernind

« Don d’organes, il suffit de le dire. Maintenant ». Le slogan des campagnes d’information organisées chaque année autour du 22 juin s’est recentré depuis 2013 autour d’un message principal : transmettre notre position à nos proches pour qu’ils puissent informer l’équipe médicale si, à notre décès, un prélèvement est envisagé. Car contrairement à une idée répandue, posséder une carte de donneur ne suffit pas à donner son accord. Seule la consultation de la famille sera prise en compte par le personnel médical.« Quand les gens se sont positionnés de leur vivant, la discussion avec la famille se passe toujours bien, que le choix soit positif ou négatif. Ce n’est malheureusement pas le cas le plus fréquent », témoigne Sabine Roche, anesthésiste-réanimateur à l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière.

Actuellement, un prélèvement possible sur trois est refusé par les proches. Le plus souvent par précaution, car ils ne savent pas si le défunt souhaitait donner ses organes. D’où l’importance d’en parler de son vivant. Car la liste d’attente des candidats à la greffe est tragiquement longue. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Ethique : regard d'une théologienne protestante sur les travaux du CCNE

Regard d’une théologienne protestante sur les travaux du CCNE

Le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a rendu public mardi un rapport en lien avec les états généraux sur la bioéthique. Éclairage de Marion Muller-Colard, membre du Comité.

Un contenu proposé par
Quel cadre pour « l’islam de France » ?

Pourquoi est-il si complexe de réformer « l’islam de France » ?

La réorganisation de « l’islam de France » est l'une des réformes à l'ordre du jour de l'exécutif. Pour Emmanuel Macron, un chantier particulièrement délicat.

Un contenu proposé par
Que nous disent les mots qui commencent par “inter…” ?

Que nous disent les mots qui commencent par “inter…” ?

Le théologien mennonite Frédéric de Coninck s’interroge sur la mode de “l’inter”: interculturel, l’intérim, l’interlocuteur… Que révèle-t-elle ?

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire