Double nationalité

Double nationalité

Une confession de foi - Je crois que j’ai reçu du Seigneur la double nationalité. Je suis citoyen d’un autre pays où l’on ne me demande jamais mes papiers…

Un contenu proposé par Au nom de Jésus

Publié le 23 novembre 2013

Auteur : Gilles Boucomont

Lire directement l’article sur Au nom de Jésus

Je crois que j’ai reçu du Seigneur la double nationalité.
Je suis citoyen d’un autre pays où l’on ne me demande jamais mes papiers,
Où l’on m’accueille en tant que frère ou sœur,
Et où la couleur de mon vêtement, de ma peau ou de mon argent n’ont aucune importance.
Je suis citoyen d’un autre pays où les lois sont respectées
Parce qu’elles sont écrites dans les cœurs et pas seulement dans la pierre ou sur papier,
Et où personne ne perd son temps à réclamer ses droits […]

Lire la suite sur Au nom de Jésus

Dans la même rubrique...

Prendre en charge des mineur étrangers

Prendre en charge des mineurs étrangers

Depuis 2012, la fondation Saint-Jean à Mulhouse accompagne des adolescents étrangers arrivés en France sans parent.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager
Avorter n’est pas une plaisanterie

Avorter n’est pas une plaisanterie

L’IVG n’est ni un génocide, ni une plaisanterie. Point de vue d'AbigaÏl Bassac, rédactrice en chef adjointe d’Évangile et liberté.

Un contenu proposé par Évangile et liberté
Mon nom ? Un héritage

Mon nom ? Un héritage

Même si la réforme juridique de 2005 a élargi les modalités d’attribution du nom donné à l’enfant-né, il n’en demeure pas moins que le nom reçu est un héritage.

Un contenu proposé par Proteste

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Au nom de Jésus

Un blog autour de thématiques en lien avec l’ouvrage “Au nom de Jésus” du pasteur Gilles Boucomont.

Derniers contenus du partenaire

Abonnez-vous à un média protestant !