Facebook pourrait-il remplacer les Églises ?

Facebook pourrait-il remplacer les Églises ?

Alors que Mark Zuckerberg s’intéresse à la mise en place de communautés en ligne, Andrea Syverson, chroniqueur pour l’agence de presse américaine « Religious news service » s’interroge sur ce que recherchent les chrétiens dans une Église.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 17 juillet 2017

Lire directement l’article sur Protestinfo

Lors d’un rassemblement pour les utilisateurs de Facebook le mois dernier, Mark Zuckerberg a exposé ses rêves pour l’avenir de son réseau social. Comme le site internet a atteint deux milliards de membres, son créateur s’intéresse à la prochaine étape: la construction de communautés en ligne. Dans l’esprit de l’informaticien, les jours des institutions comme «les églises et les petites ligues» sont terminés. En utilisant le nouveau logiciel d’intelligence artificielle de Facebook, le géant des réseaux sociaux peut réunir ses utilisateurs en groupes qui auront le même but.

Alors que Mark Zuckerberg a manqué quelques objectifs importants que remplit une communauté ecclésiastique, il a eu raison sur un point: les chrétiens quittent en masse leurs églises traditionnelles, de brique et de mortier. Les études montrent qu’il y a aujourd’hui 30 millions de «dones», c’est-à-dire des croyants distanciés des institutions religieuses, aux Etats-Unis. Ils lisent la Bible, écoutent les cultes en podcasts et connaissent chaque mot des chansons de culture biblique. Ils parlent beaucoup de Jésus dans les cafés ou pendant l’«happy hour». Mais vous les trouverez rarement dans les églises.

Des fidèles négligés

Comme quelqu’un qui a pris l’insoutenable décision de quitter une église que j’avais aimée, je comprends comment ces personnes se sentent négligées, voire ignorées par les responsables chrétiens. Au lieu de chercher à savoir pourquoi les membres quittent leurs églises, la plupart des dirigeants de la congrégation continuent leurs affaires comme d’habitude, en espérant que les fidèles disparus finissent par reprendre leurs esprits et reviennent. […]

Lire la suite sur Protestinfo

Dans la même rubrique...

Leïla Tauil : "embrasser la complexité de la pensée islamique"

« Embrasser la complexité de la pensée islamique »

Au fil de solides recherches universitaires, Leïla Tauil met en lumière les multiples facettes de l’islam, et notamment ses déclinaisons auprès des femmes.

Un contenu proposé par Réformés
La Cimade, une assemblée de réflexion et d'action

La Cimade, une assemblée de réflexion et d’action

Depuis deux ans, La Cimade en Auvergne–Rhône-Alpes dépasse les 500 adhérents, répartis en dix groupes locaux et deux antennes.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest
Le vin, marqueur social

Le vin, marqueur social

Comment le vin est-il consommé aujourd’hui? Eléments de réponse avec Fanny Parise, anthropologue et Nicolas Bertholet, spécialiste en addictions.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire

Découvrez le blog Regards sur les paroisses