Florence Cassez : un peu de décence…

Florence Cassez : un peu de décence…

Les médias et le monde politique en ont-ils fait trop autour de la libération de Florence Cassez ? Le coup de griffe de Nathalie Leenhardt, rédactrice en chef de Réforme.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 30 janvier 2013

Auteur : Nathalie Leenhardt

On n’a vu qu’elle, on n’a entendu qu’elle. Sur le plateau de TF1, les chaînes de radio, les sites Internet. Florence Cassez était partout en fin de semaine dernière. En a-t-on fait trop ? Oui, quatre fois oui. Oui, quand Laurent Fabius est allé l’accueillir à sa descente d’avion, ne lâchant plus son bras. Oui, quand tous les médias étaient « sur elle », se disputant de fausses exclusivités. Oui, quand elle a affirmé y croire enfin « puisqu’elle était sur TF1 ». Oui, quand elle est devenue objet de bisbilles entre les entourages politiques de François Hollande et Nicolas Sarkozy.

Oui, enfin et surtout, au regard de la douleur des parents mexicains, dont les fils auraient été kidnappés par Israel Vallarta, l’ex-compagnon de Florence Cassez, qui attend depuis sept ans de passer en jugement. Les associations de familles des victimes craignent que d’autres kidnappeurs ne s’engouffrent à leur tour dans les brèches des mêmes vices de procédure. Or le commerce des enlèvements reste une horreur vécue quotidiennement par les Mexicains. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Pour 2019, acceptons d’être fragiles !

Pour 2019, acceptons d’être fragiles !

Pour le philosophe Olivier Abel, il nous faut sortie de la triple ornière sécuritaire, consumériste et identitaire.

Un contenu proposé par
Urgence absolue face à la pauvreté

Urgence absolue face à la pauvreté

Selon l’Insee, cinq millions de personnes vivent avec moins de 855 euros par mois pour une personne seule ou moins de 1 796 euros pour un couple avec deux enfants.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos
Démocratie : restaurer la confiance en nos élus

Démocratie : restaurer la confiance en nos élus

Cessons de parler de doléances et retrouvons confiance en nos élus explique le sociologue Jean-Paul Willaime.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants