Florence Cassez : un peu de décence…

Florence Cassez : un peu de décence…

Les médias et le monde politique en ont-ils fait trop autour de la libération de Florence Cassez ? Le coup de griffe de Nathalie Leenhardt, rédactrice en chef de Réforme.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 30 janvier 2013

Auteur : Nathalie Leenhardt

On n’a vu qu’elle, on n’a entendu qu’elle. Sur le plateau de TF1, les chaînes de radio, les sites Internet. Florence Cassez était partout en fin de semaine dernière. En a-t-on fait trop ? Oui, quatre fois oui. Oui, quand Laurent Fabius est allé l’accueillir à sa descente d’avion, ne lâchant plus son bras. Oui, quand tous les médias étaient « sur elle », se disputant de fausses exclusivités. Oui, quand elle a affirmé y croire enfin « puisqu’elle était sur TF1 ». Oui, quand elle est devenue objet de bisbilles entre les entourages politiques de François Hollande et Nicolas Sarkozy.

Oui, enfin et surtout, au regard de la douleur des parents mexicains, dont les fils auraient été kidnappés par Israel Vallarta, l’ex-compagnon de Florence Cassez, qui attend depuis sept ans de passer en jugement. Les associations de familles des victimes craignent que d’autres kidnappeurs ne s’engouffrent à leur tour dans les brèches des mêmes vices de procédure. Or le commerce des enlèvements reste une horreur vécue quotidiennement par les Mexicains. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Macron et le « modèle Amish »

Quand 70 élus ont appelé à un moratoire sur l’attribution des fréquences 5G, le président a ironisé sur le « modèle amish ». Mais des résistances venant de divers bords posent de bonnes questions quant au déploiement de cette technologie.

Un contenu proposé par

Questions d’économistes sur l’économie

Après "Crises de croissance" et "La 5G et les Amish", le sociologue Frédéric de Coninck poursuit ses réflexions sur la croissance.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance

Travailler malgré son handicap

A 38 ans, Loik qui présente une déficience intellectuelle travaille à l’atelier espaces verts d’un ESAT de l’Armée du Salut, à Artenay (Centre).

Un contenu proposé par Armée du Salut

En souvenir de la modernité

« A l’instant du décès de Valéry Giscard d’Estaing, c’est d’abord l’extrême vivacité de son esprit qui demeure ». Le billet du journaliste Frédérick Casadesus.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast