François 1er: le nouveau pape, mauvais signal pour les relations œcuméniques?

François 1er: le nouveau pape, mauvais signal pour les relations œcuméniques?

La nomination d'un Sud-Américain à la tête de l'Eglise catholique peut être considéré comme un mauvais signal pour les relations œcuméniques.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd'hui

Publié le 19 janvier 2015

Auteur : Christian Willi

Lire directement l’article sur Christianisme Aujourd'hui

La fumée blanche a annoncé la nomination du successeur de Benoît XVI, le 13 mars en début de soirée. Des trois choses que les évangéliques redoutaient le plus lors de l’élection d’un nouveau pape, l’une pourrait bien arriver avec l’élection de l’archevêque de Buneos Aires Jorge Mario Bergoglio alias François Ier à la papauté: il vient d’Amérique du Sud.

Un pape sud-américain

La nomination d’un représentant d’Amérique latine n’est en effet pas la meilleure nouvelle qui soit. Pour les relations œcuméniques s’entend.  En effet, c’est en Amérique du Sud que les relations entre catholiques et évangéliques sont les plus tendues. […]

Lire la suite sur Christianisme Aujourd'hui

Dans la même rubrique...

Porte Ouverte chrétienne a été un « révélateur » de la présence du virus

Un an après la tempête médiatique, Samuel Peterschmitt tire un bilan des conséquences des mois d'attaques et d'accusations dirigées contre sa communauté.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Il était une fois, les mamans d’aujourd’hui…

Dans l’histoire que je me raconte, je suis une princesse pourrie-gâtée, je pense beaucoup trop, j’ai une flamme qui brûle à l’intérieur, je tâtonne, j’expérimente, je teste, j’invente et j’ai toujours les mêmes galères mais...

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

Pourquoi tant de haine ?

L’agressivité est de plus en plus palpable alors que la crise sanitaire s'éternise et affecte le moral des Français. Phénomène réactionnel ou tendance lourde ?

Un contenu proposé par Inspirations

Appel à la mobilisation sur le projet de loi “climat et résilience”

Dimanche 28 mars, la Fédération protestante invite à marcher comme plus de 300 organisations pour manifester contre le projet de loi “climat et résilience”, débattu par les députés à partir du lundi 29 mars. L’objectif est de faire changer la donne.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Les dossiers thématiques de Regards protestants