Grands-parents, à vous de jouer

Grands-parents, à vous de jouer

Les grands-parents ont un rôle important à jouer pour les petits. Pour offrir une racine stable, même quand la famille est chahutée. Témoignages.

Un contenu proposé par bonne nouvelle

Publié le 16 janvier 2013

Auteur : Vincent Volet

Lire directement l’article sur bonne nouvelle

«J’ai envie de durer pour accompagner ma petite-fille dans la vie, s’enthousiasme Brigitte. Elle m’a fait découvrir des petits détails qui font grandir et génèrent tant d’émotions. Devenir grand-mère préserve de l’égoïsme, de la vieillesse et de l’indifférence. Je suis conduite à m’interroger sur ce que j’ai été moi-même en tant que mère et à faire, parfois, un mea culpa».

Acquérir ce statut engendre également un nouveau regard sur ses propres enfants. Myriam, professionnelle de la petite enfance, en convient: «L’arrivée de mes petits-enfants a modifié mon rapport avec mes enfants. J’ai pris conscience qu’ils avaient eux aussi changé de statut, qu’ils étaient devenus des parents avec l’immense responsabilité que cela implique. J’ai ressenti leurs questionnements et j’ai veillé à ne pas trop intervenir. Je ne suis pas celle qui sait parce que j’ai eu trois enfants.»

Les grands-parents ont conscience du rôle privilégié qui est le leur: davantage de disponibilité, de patience et de recul, et également moins d’attentes. «Les grands-parents peuvent laisser l’enfant se développer avec plus d’autonomie et lâcher du lest, ce que les parents, trop angoissés, voire épuisés, sont souvent incapables de faire, relève la pédiatre Dayer Zamora. Ils peuvent autoriser et gâter car leur responsabilité est moindre. Chez eux, l’enfant peut souffler un peu.» […]

Lire la suite sur bonne nouvelle

Dans la même rubrique...

Lendemain de référendum

Lendemain de référendum

La Fédération protestante de France se réjouit des bonnes conditions dans lesquelles s’est tenu le référendum en Nouvelle-Calédonie.

Un contenu proposé par Fil Actu – FPF

Questions protestantes autour de la naissance

Médecin, spécialiste des questions éthiques, Nadine Davous commente le récent avis du Comité Consultatif National d'Ethique sur la procréation médicalement assistée (PMA) et la gestation pour autrui (GPA).

Un contenu proposé par Campus protestant

Arrêtons de galvauder le mot “amour” !

Il serait temps pour les chrétiens d’arrêter d’utiliser le mot “amour” à tort et à travers et de voir ce que Jésus entend par là.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

bonne nouvelle

bonne nouvelle était le mensuel de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud, en Suisse. Il proposait des interviews, dossiers sur des thèmes d’actualité, reportages, informations et réflexions sur l’Église et la vie spirituelle.

Suite à l’interruption de parution du mensuel en novembre 2016, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

Abonnez-vous à un média protestant !