La confusion des genres

La confusion des genres

L’affaire Dieudonné est certainement une baudruche, dont plus personne bientôt ne parlera plus, mais à son occasion nous pouvons réfléchir sur quelques évolutions récentes du paysage de l’opinion publique.

Un contenu proposé par Christianisme social

Publié le 29 janvier 2015

Auteur : Olivier Abel

Lire directement l’article sur Christianisme social

Depuis les Lumières, nous vivons dans un monde où la société civile doit prendre la place des églises. J’entends ici par société civile une société où la liberté d’opinion est la règle. Kant écrivait : « penserions nous beaucoup, et penserions nous bien, si nous ne pensions pas pour ainsi dire en commun avec d’autres, qui nous font part de leur pensée et auxquels nous communiquons les nôtres ? Aussi bien, l’on peut dire que cette puissance extérieure qui enlève aux hommes la liberté de communiquer pleinement leurs pensées, leur ôte également la liberté de penser ». Cette exigence éthique ne saurait cependant être interprétée séparément des modalités techniques de l’époque, car l’accélération et la massification des communications avec l’internet nous placent dans un monde bien différent de celui qui était le cas à la fin du 18ème siècle.

Par ailleurs, et c’est aussi la toile de fond de l’affaire Dieudonné, la peur du Front National méduse le débat politique, le réduit à peau de chagrin. C’est à se demander si nous ne nous complaisons pas à cette petite peur pour nous masquer les vraies angoisses, les peurs justifiées qui devraient nous étreindre. […]

Lire la suite sur Christianisme social

Dans la même rubrique...

"La Bible prône le respect de l'animal"

“La Bible prône le respect de l’animal”

Pour Otto Schaefer, la Bible recèle une éthique animale très concrète. Un point de vue à contre-courant de l’idée d’un christianisme consommateur de viande.

Un contenu proposé par Réformés
L’accueil des Juifs en Cévennes

L’accueil des Juifs en Cévennes

L'historien Patrick Cabanel présente son livre « Nous devions le faire, nous l’avons fait, c’est tout ».

Un contenu proposé par Radio Grille Ouverte
Le langage pour favoriser le dialogue et non la violence

Le langage pour favoriser le dialogue et non la violence

Le langage devient de plus en plus le lieu de la loi du plus fort et n’échappe plus à la violence. L'analyse de l’historienne Valentine Zuber.

Un contenu proposé par