La laïcité dans l’espace public

Vers un nouveau désir de sens, selon Dominique Bourg, professeur à l'université de Lausanne.

Un contenu proposé par La Vie Protestante

Publié le 10 mars 2016

Auteur : Emmanuel Rolland

Lire directement l’article sur La Vie Protestante

Dominique Bourg est la preuve vivante qu’il existe encore des esprits encyclopédiques. Titulaire de plusieurs diplômes universitaires, il est depuis 2006 professeur ordinaire à l’Institut de géographie et durabilité de l’Université de Lausanne où il nous reçoit. L’occasion d’évoquer une laïcité moderne et le rôle d’un État engagé dans l’espace religieux, afin de faire naître un nouvel esprit critique.

Comment expliquer aujourd’hui l’affirmation de la laïcité dans l’espace public ?

Quand on parle de laïcité, n’oublions pas que le contexte dans lequel a été votée la loi de 1905 en France a changé. A l’époque, le catholicisme était la religion dominante et l’État devait garantir un espace public neutre pour libérer les citoyens de toute tutelle religieuse. Aujourd’hui, notre société est multiculturelle ; toutes les religions du monde coexistent et il se trouve qu’une partie de l’islam a un rapport au texte sacré et à la Cité un peu « complexe » pour user d’un euphémisme. Traditionnellement l’islam a toujours été la religion dominante, imposant aux autres un sous-statut, celui de dhimmi, ou en les rejetant. Du coup, pour moi, la laïcité ne peut pas être simplement une neutralité passive. L’État, le système d’éducation, la culture doivent absolument investir de façon ouverte et critique les espaces religieux.

Que voulez-vous dire ?

[…]

Lire la suite sur La Vie Protestante

Dans la même rubrique...

Rencontre avec l’une des deux imames de la mosquée Simorgh (1)

Anne Sophie Monsinay est co-fondatrice avec Eva Janadin des Voix d’un islam éclairé (Mouvement pour un islam spirituel et progressiste).

Un contenu proposé par Carnet d’une étudiante en théologie

Réunion, la mémoire de l’esclavage

Il n’y a seulement qu’une dizaine d’années que le département de la Réunion a décidé de faire de l’ancienne plantation un lieu de mémoire de l’esclavage.

Un contenu proposé par Le Cep

Nous sommes libres !

L'édito vidéo du pasteur Samuel Amedro pour le journal Réforme.

Un contenu proposé par

Extension de l’interruption médicale de grossesse

Une loi votée cet été autorise désormais les femmes à avorter jusqu’à 9 mois pour des raisons psycho-sociales. La réaction du théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

La Vie Protestante

La Vie Protestante était un journal de spiritualité édité par l’Église protestante de Genève. Fort de 70 ans d’expérience, le mensuel abordait les thèmes qui font débat et qui interrogent l’homme. Dans un monde en mutation profonde, La Vie Protestante traitait la question du sens et portait un regard éthique et humaniste sur les enjeux de notre société et sur les grandes valeurs spirituelles.

Suite à l’interruption de parution du journal en novembre 2016, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram