La mort sur Internet

La mort sur Internet

Certains sites web proposent aujourd’hui des lieux de sépulture en ligne, alors que Facebook et Google s’adaptent tant bien que mal.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 31 octobre 2014

Auteur : Louis Fraysse

La page s’affiche, épurée, dans des tons bleu pastel. Un slogan barre le haut de l’écran : « Se souvenir d’hier avec les technologies d’aujourd’hui. » Nous sommes sur Internet et le slogan en question est celui d’e-ternity.com, un tout nouveau site web qui se propose de créer des espaces virtuels de deuil. Une idée farfelue ?

« Cette idée a germé il y a trois ans dans mon esprit, lors du décès de ma grand-mère, se souvient Arnault de Menou, le fondateur d’e-ternity. Je me souviens avoir réalisé que, du fait de ma situation géographique, il me serait difficile de me recueillir régulièrement sur sa tombe. Dès lors, comme nous sommes tous de plus en plus connectés, m’est venue l’interrogation suivante : pourquoi ne pas utiliser la technologie pour soulager les consciences et honorer la mémoire d’une personne aimée ? »

Deuil en ligne

Le mode de fonctionnement d’e-ternity est simple. On peut y créer un « espace souvenir » personnalisé pour un défunt, qui réunit sa biographie, des photographies et des messages de ses proches. Mais le site se veut plus ambitieux : une option permet de lier les espaces entre eux, initiant ainsi un « travail de généalogie documentée » qui, à terme, pourrait retracer l’histoire de familles entières. Les espaces, en outre, peuvent être agrémentés d’« ornements », bougies ou fleurs, eux aussi virtuels. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Pédocriminalité : l’Église catholique assume « sa responsabilité” et demande “pardon”

L’assemblée plénière de la Conférence des évêques de France a débouché sur neuf mesures destinées à lutter contre la pédocriminalité et à venir en aide aux victimes.

Un contenu proposé par Réforme

Le retour en grâce de Karim Benzema… vu par un pasteur

Le pasteur baptiste Jean-Luc Gadreau revient sur le retour de Karim Benzema en équipe de France, après en avoir été banni depuis 2015.

Un contenu proposé par Réforme

Dear Valid People : « Avec la danse, tout est possible »

Damien Fargeout reçoit Nathan fait parti de la troupe de Mozaik Danse.

Un contenu proposé par Radio FM Plus

Ne pas se tromper de laïcité

Un éditorial d’Antoine Nouis, théologien protestant.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast