La réforme des programmes scolaires en débat

La réforme des programmes scolaires en débat

Le pasteur Olivier Brès, de la Mission populaire, rappelle que l'histoire, tout comme la théologie, est avant tout question d'interprétation.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 27 mai 2015

Auteur : Olivier Brès

Faites le test : demandez à des chrétiens s’ils savent pourquoi 40 jours séparent Pâques de l’Ascension dans notre calendrier. Je ne suis pas sûr que beaucoup puissent vous répondre. Et qu’ils fassent le rapprochement avec d’autres quarantaines, comme les années au désert du peuple hébreu ou les années de règne de David, comme les jours d’Élie au désert ou ceux de Jésus.

Plus subtil encore : demandez à des chrétiens de chercher les références à ces 40 jours dans la Bible. Demandez-leur s’ils savent que l’Ascension est bien racontée dans Luc et les Actes, ne figure pas chez Matthieu et Jean, et tient en une phrase chez Marc qui la situe le même jour que Pâques.

Posez-vous une dernière question sur l’Ascension : le jour est-il – à votre avis – férié en Italie, en Espagne ? Dans ces pays théoriquement plus religieux et plus chrétiens que la France, ce n’est pas le cas.

Ces trois tests pourraient nous éclairer dans le débat actuel et à venir sur l’enseignement de l’histoire au collège et sur les priorités entre la maîtrise de la chronologie, l’approfondissement des thématiques (et le rapport au religieux). Et nous faire comprendre qu’il n’y a pas de réponses univoques.

Présence spirituelle

La chronologie nous permet de rapporter des événements à d’autres, de les situer dans le temps, de les articuler avec des représentations et des codes antérieurs. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

COP21 : cinq ans après, quel bilan ?

La commission écologie et justice climatique de la Fédération protestante de France (FPF) exprime plutôt sa vive préoccupation.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

La méconnaissance des évangéliques « renforce le CNEF dans sa mission »

Les propos «confus» du ministre de l'Intérieur France sur les évangéliques confortent le Conseil national des évangéliques de France (CNEF) dans sa mission d'information et de représentation, indique l'organisation faîtière.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Quand la loi sur le séparatisme rime avec méconnaissance du protestantisme

Interview avec Sébastien Fath, historien et spécialiste des protestantismes au CNRS.

Un contenu proposé par Réformés

Le travail de Lobbying

Michael Mutzner, notre invité, est représentant de l’Alliance évangélique mondiale à l’ONU à Genève mais aussi « lobbyiste » pour une agence chrétienne, auprès du parlement suisse.

Un contenu proposé par Phare FM

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire