La religion est-elle innée ?

La religion est-elle innée ?

Comment la religion vient aux humains ? Le point sur ce que tente de savoir la psychologie des religions des attitudes religieuses et spirituelles aux divers âges de la vie.

Un contenu proposé par La Vie Protestante

Publié le 15 décembre 2014

Auteur : Pierre-Yves Brandt

Lire directement l’article sur La Vie Protestante

Mettez des cailloux dans une boîte de biscuits. Refermez la boîte sous les yeux d’un enfant de quatre ans. Demandez-lui ensuite ce que sa mère, qui n’a pas assisté à ce changement, pensera qu’il y a dans la boîte. Il y a bien des chances que l’enfant réponde: « des cailloux ». Plus tard, vers six ans, l’enfant répondra par contre : « des biscuits ». Qu’en conclure ? Eh bien, que l’enfant petit prête à l’adulte, et tout spécialement à ses parents, des pouvoirs surhumains que l’adulte réservera aux divinités, par exemple. Ainsi, comme Freud et des psychologues de l’enfant l’ont montré, les figures parentales sont en quelque sorte les premiers dieux de l’enfant. Mais au cours de son développement psychologique, l’enfant va peu à peu réévaluer sa représentation des choses et construire un concept de dieu différencié du concept d’être humain. Le développement de ses compétences cognitives, avec la mise en place de capacités d’abstraction grandissantes, lui donne des moyens nouveaux pour repenser sa représentation du divin, de la vérité, du bien et du mal, de la cause d’événements heureux ou malheureux, etc.Absence d’un modèle de référence

Depuis plus de cent ans, les spécialistes du développement psychologique de l’enfant se sont préoccupés de ces questions. Ce sont même parmi les premiers travaux en psychologie du développement menés par Stanley Hall, fondateur de cette discipline aux États-Unis à la fin du XIXe siècle. Par la suite, divers auteurs se sont appuyés sur les travaux de Jean Piaget pour essayer de construire des modèles de stades du développement religieux chez l’enfant, puis de l’ensemble de la vie. […]

Lire la suite sur La Vie Protestante

Dans la même rubrique...

La Halte humanitaire, lieu unique d’accompagnement des réfugiés à Paris

Depuis novembre 2020, l’ancienne mairie du 1er arrondissement de Paris est transformée en centre d’accueil de jour par l’Armée du Salut. C’est la Halte humanitaire.

Un contenu proposé par Réforme

Diverses cultures, une même vieillesse

La perception des personnes âgées dans les différentes sociétés repose souvent sur des stéréotypes tenaces.

Un contenu proposé par Réformés

Éloge de la modération

Pas de doute, la période que nous traversons est tendue, anxiogène, polémique. Et les défis ne sont pas anodins : sauver la planète et surtout en finir le plus tôt possible avec cette pandémie qui nous rend fous tout autant que malades… L'éditorial de Jean-Luc Mouton, directeur de Réforme.

Un contenu proposé par Réforme

« La spiritualité fait partie de l’ADN du soin »

Entre deux vagues de pandémie, soignants et chercheurs ont couché leurs expériences et réflexions pour le livre "Soin et spiritualité en temps de pandémie".

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

La Vie Protestante

La Vie Protestante était un journal de spiritualité édité par l’Église protestante de Genève. Fort de 70 ans d’expérience, le mensuel abordait les thèmes qui font débat et qui interrogent l’homme. Dans un monde en mutation profonde, La Vie Protestante traitait la question du sens et portait un regard éthique et humaniste sur les enjeux de notre société et sur les grandes valeurs spirituelles.

Suite à l’interruption de parution du journal en novembre 2016, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants