La richesse du cœur n’a pas de prix
Réflexion

La richesse du cœur n’a pas de prix

Les magasins rouvrent, la consommation reprend. L’occasion de créer du lien, sans attendre la reprise des cultes et des programmes d’églises. Une réflexion du pasteur Axel Imhof.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 18 mai 2020

Auteur : Rédaction Réforme

« Et moi, je vous dis : Faites-vous des amis avec les richesses injustes, pour qu’ils vous reçoivent dans les tabernacles éternels, quand elles viendront à vous manquer. Celui qui est fidèle dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes, et celui qui est injuste dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes. Si donc vous n’avez pas été fidèle dans les richesses injustes, qui vous confiera les véritables ? Et si vous n’avez pas été fidèles dans ce qui est à autrui, qui vous donnera ce qui est à vous ? Nul serviteur ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon. », Luc 16,9-13

Au mois de mai, nos églises n’ont pas le droit d’ouvrir, contrairement aux magasins… C’est l’occasion parfaite de faire sortir la foi des bornes qu’on lui assigne trop souvent. La foi est amenée à transformer nos vies entières, et aussi nos […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Enfermé chez toi !

Christophe Verrey, pasteur du Foyer de Grenelle, rejoint nos sentiments dans le confinement et nous conseille.

Un contenu proposé par Blog pop

Une femme pour succéder au cardinal Barbarin ?

La théologienne catholique Anne Soupa a présenté à Rome sa candidature à l’archevêché de Lyon. Quelles sont ses chances de faire bouger les lignes ?

Un contenu proposé par

Porte ouverte : le pasteur regrette des informations tardives

De retour à son domicile, le pasteur Samuel Peterschmitt fait le point sur la crise traversée par l’Église Porte ouverte de Mulhouse et appelle les chrétiens à rester solidaires.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

« On avait complètement oublié la mort »

Nadine Davous, médecin et éthicienne, livre ici quelques premières leçons du Covid-19, la présence de la mort, la place des personnes âgées dans notre société.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram