La sexualité des adolescents à l’heure des réseaux sociaux
Documentaire

La sexualité des adolescents à l’heure des réseaux sociaux

Un documentaire sur Arte appelé « Préliminaires » donne la parole aux adolescents sur leur sexualité. L'analyse du théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Le blog d'Antoine Nouis

Publié le 19 juin 2021

Auteur : Antoine Nouis

Un documentaire sur Arte appelé « Préliminaires » donne la parole aux adolescents sur leur sexualité[1]. On est parfois choqué par la crudité des propos qui n’est que le reflet de la dureté des relations. Pas un jeune ne parle de sentiment, de tendresse, de pudeur, d’intimité, de découverte progressive.

Ils ne se posent la question du consentement que plus tard, lorsqu’ils ont une vingtaine d’années et qu’ils relisent leur initiation à la sexualité. Ils racontent qu’à l’heure de la pornographie, le terme « préliminaires » veut dire fellation et que c’est la dictature de la norme qui s’impose si on ne veut pas être marginalisé. Alors les garçons demandent aux filles des nudes (une photo de soi dénudée) puis menacent de les diffuser si elles ne répondent pas à leurs désirs. Les ado parlent de pressions, de jugement, de peur d’être marginalisé si on ne fait comme les autres. Les jeunes parlent beaucoup de leurs organes sexuels, jamais du visage de leur partenaire.

Un jeune interrogé par la documentariste reconnaît : « Les adultes n’ont aucune idée de ce qu’on fait, de ce qu’on vit. » Cette confession sonne comme un appel à regarder ce documentaire parce que les réseaux sociaux ont changé la donne. Ce qui devrait rester de l’ordre de l’intime devient public, ce qui n’est pas la meilleure façon de s’initier à une sexualité respectueuse du partenaire.

Quand mes enfants étaient adolescents, ils aimaient voyager. Au moment de partir, je leur disais : « Je te souhaite de vivre de belles aventures, maintenant écoute le conseil de ton vieux père : “Ne te laisse pas entraîner par les autres, ne fais pas ce qu’au fond de toi tu n’as pas envie de faire, n’aie pas peur d’être différent.“ » Il faut aider nos adolescents à faire confiance à ce qu’ils ressentent au fond d’eux, à avoir le courage de se libérer de la dictature de la norme.

En tant qu’adulte, on sait qu’une sexualité épanouie est une école de comportement, car il faut du temps, de la délicatesse, de la parole et de l’écoute pour atteindre l’harmonie des corps. Dans ce documentaire, l’initiation à la sexualité racontée par les adolescents est en tout point à l’opposé de cet apprentissage, ce qui correspond à la pire façon d’entrer en sexualité. Je recommande ce documentaire à tous les parents, grands-parents ainsi que tous ceux qui sont en contact avec des adolescents.

[1] Préliminaires, documentaire de Julie Talon, sur Arte.tv

Dans la même rubrique...

L’extrême droitisation du débat politique, vrai ou faux sujet ?

La montée en France des thèmes sécuritaires n’est pas une réalité universelle. L’exemple des États-Unis et la disparition des idées de Trump dans les médias, montre qu’un basculement intellectuel peut survenir.

Un contenu proposé par Campus protestant

Dear Valid People : « Ce n’est plus une envie, c’est un besoin »

Damien Fargeout reçoit Eléonore Vern sur le thème du voyage en situation de handicap.

Un contenu proposé par Radio FM Plus

Quand émerge la fibre de l’enseignement

Chez Martine Pahud, la fibre de l’enseignement émerge dès le début de sa formation de laborantine. Aujourd’hui directrice de l’école La Bergerie, elle témoigne de l’importance de la transmission du savoir.

Un contenu proposé par Radio Réveil

Irène Frachon invite à se faire vacciner

Jusque là discrète à propos de la pandémie, la pneumologue Irène Frachon prend publiquement la parole en faveur de la vaccination.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le blog d’Antoine Nouis

Un regard sur l’actualité religieuse et sociétale : vie des églises, politique, éthique… A travers ce blog, le pasteur et théologien Antoine Nouis s’intéresse au fait religieux sous toutes ses formes.

Derniers contenus du partenaire